27 novembre 2012

Une villa 100 % positive, déjà aux normes de la future RT 2020

Actualités Développement durable Solutions techniques
Une villa 100 % positive, déjà aux normes de la future RT 2020

La maison du futur existe. Construite à Carros, dans les Alpes-Maritimes, elle bénéficie d’une isolation renforcée et d’un équipement de chauffage de dernière génération. Elle offre aussi une vision réaliste du coût de réalisation de ces nouvelles constructions qui devraient devenir la norme en 2020.


La maison positive, standard de construction en 2020

Tandis que la RT 2012 entre totalement en application à compter du 1er janvier 2013, le secteur du bâtiment se tourne désormais vers les nouvelles échéances en matière de réglementation thermique. Ainsi, après le bâtiment BBC, nouveau standard de l’habitat, les projets de construction s’orientent de plus en plus vers la maison positive.

C’est dans cette idée qu’est née la villa pilote, installée à Carros, dans les Alpes-Maritimes. Celle-ci intègre l’intégralité des normes programmées pour 2020. Cela donne une habitation classée au-delà du A concernant sa consommation énergétique et ses émissions de gaz à effet de serre.

Un équipement spécifique pour la production d’énergie

La particularité de cette maison est de disposer d’un nouveau dispositif relié aux panneaux solaires et comparable au fonctionnement des pompes à chaleur. Associé à un ballon d’eau chaude, ce système assure la chauffe de l’habitat en hiver et son rafraîchissement en été. L’installation est connectée à différents appareillages également novateurs tels les planchers, les murs et plafonds chauffants rafraîchissants, mais aussi des ventilo-convecteurs.

L’isolation de la maison a aussi été renforcée, comprenant des plafonds doublés, l’intégration d’un vide sanitaire, des vides d’air et une rupture des ponts thermiques. Elle intègre enfin un système domotique moderne permettant de connaître sa consommation énergétique en temps réel.

Un coût de construction supérieur pour la maison positive

Cette construction s’est également accompagnée de la réalisation de deux autres habitats sous le même modèle, respectivement sous la RT 2005 et la RT 2012. Cette expérience a ainsi permis de mettre en avant le tarif de construction de chacune et leur coût énergétique au quotidien.

Si la maison sous RT 2005 s’avère la moins onéreuse avec un coût de 150 000 €, son chauffage représente, en revanche, 70 % de sa facture énergétique. La seconde construction, aux normes BBC, présente, elle, un surcoût de 15 000 €, mais une dépense énergétique pour le chauffage de seulement 30 %, obtenu principalement par l’amélioration de l’isolation.

La villa pilote sous la future norme 2020 affiche, pour sa part, un coût de réalisation de 196 000 €. Cependant, ses frais de chauffage, directement issus de l’énergie solaire, se révèlent nuls. La revente à EDF de sa production électrique contribue alors à en faire une maison positive.

Reste à voir désormais si la multiplication de ce type d’habitat pourra permettre la baisse de son prix à la construction…


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.