7 avril 2014

Une protection physico-chimique contre les termites, non polluante

Actualités Actualités
Une protection physico-chimique contre les termites, non polluante

La protection contre les termites sur les constructions neuves est obligatoire pour tous les permis de construire délivrés depuis le 1er novembre 2007 dans les zones réputées infestées. Cela se traduit par la mise en place d’un dispositif constructif contrôlable, d’une barrière physique ou d’une barrière physico-chimique. Efficace, cette dernière peut aussi être non toxique pour l’environnement.


Un film anti-termites et anti-racine en barrière physico-chimique

La prévention contre les termites et autres insectes xylophages est aujourd’hui une obligation pour toutes les constructions situées dans une zone sous arrêté préfectoral. Parmi les solutions admises, la barrière physico-chimique est l’une des plus efficaces. Plusieurs produits sont proposés à cet effet, dont le film Termifilm. Celui-ci dispose d’un avantage, celui d’être certifié CTB-P+, attestant de l’absence de risque de pollution de l’environnement lors de la diffusion des substances actives contenues dans le matériau.

Ainsi, celui-ci se compose d’un film de polyéthylène dans lequel a été intégré des insecticides et anti-racines pour une double protection de la construction. Son efficacité se fait par contact direct, permettant d’éviter toute infestation, mais également la progression de racines sous les fondations, sources de sinistres importants, sans pour autant limiter la croissance des végétaux et arbres.

Un matériau adapté à tous les bâtis

Cette solution anti-termites s’adapte à toutes les surfaces de construction, que ce soit en vue d’une réalisation en ossature bois, d’un bâtiment professionnel ou résidentiel. Il peut également être utilisé lors des travaux d’extension, ou encore sur de grandes surfaces, intégrant un traitement anti-UV.

Le film anti-racines et anti-termites se déroule directement sur le sol, avant la réalisation du coulage de la dalle et en dessous de la surface d’isolant au sol. Sa double efficacité permet alors d’éviter de multiplier les protections, tout en garantissant la durabilité de la construction.


Thèmes :

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Travaux neufs - Gros œuvre, clos et couvert

Modèles de CCTP Travaux neufs - Gros œuvre, clos et couvert
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.