29 mars 2013

Une protection murale pour les appareils à bois

Actualités Solutions techniques
Une protection murale pour les appareils à bois

Conformément au DTU 24.1, réglementant les installations de chauffage bois, certaines distances sont à respecter entre le mur et l’appareil. Celles-ci peuvent cependant être réduites avec la mise en place d’une protection murale. Plusieurs modèles sont aujourd’hui disponibles, notamment intégrant un isolant qui a fait ses preuves : le silicate de calcium.


L’utilité de la protection murale

Les normes sont strictes en matière de sécurité de l’habitat : les solutions de chauffage au bois, que ce soit par bûches ou granulés doivent obligatoirement prévoir un espace entre l’appareil et le mur. Si ce dernier est en béton ou pierre, cet écart devra être d’environ 30 cm, variant suivant l’équipement choisi. Pour une cloison en Placoplâtre, il se calcule par 3 fois le diamètre du tube d’évacuation.

Ces mesures, outre la question esthétique du noircissement ou jaunissement du support, ont également été mises en place pour éliminer les risques d’incendie pouvant survenir du fait de l’importante chaleur se dégageant de chaque appareil en fonctionnement. Cette réglementation concerne aujourd’hui les plus de 6 millions de maisons équipées en poêles à bois.

La protection murale permet de minimiser ce risque, autorisant de ce fait la diminution des distances obligatoires. Elle doit comprendre une plaque de façade, souvent en acier, et une lame d’air entre le mur et l’isolant.

Le silicate de calcium en isolant mural

Ces nouveaux systèmes qui accompagnent la pose d’un poêle à bois ou à granulés se présentent sous la forme d’écrans thermiques, permettant de diminuer la température auquel le mur est soumis. L’aluminium et l’acier, associés à un isolant, font partie des solutions les plus fréquemment rencontrées.

Parmi les nouveaux produits proposés, et en remplacement de la laine de roche intégrée dans ces équipements, il est possible de trouver des matériaux comprenant du silicate de calcium. Celui-ci, issu de la réaction émanant de la chaux et de la silice, est connu pour sa participation à la fabrication des briques. C’est un isolant très performant, à la fois léger et de faible densité. Il dispose enfin d’un autre atout, celui d’être sans effet sur l’environnement.

Les plaques disponibles optent également pour des versions design, permettant d’en faire de réels accessoires de décoration dans l’habitat.


Thèmes : Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.