26 octobre 2012

Une nouvelle phase dans les travaux du Mont-Saint-Michel

Actualités Aménagements urbains
Une nouvelle phase dans les travaux du Mont-Saint-Michel

Menacé de se retrouver lié définitivement à la terre ferme, le Mont-Saint-Michel s’offre un nouvel accès pour redonner au site son caractère maritime. Les travaux devraient prendre fin en 2015, avec la mise en place d’un pont-passerelle sur les derniers mètres d’accès à l’îlot.


Des travaux pour la préservation du site du Mont-Saint-Michel

Les travaux d’aménagement du Mont-Saint-Michel réalisés au fil des ans n’ont pas toujours participé à la préservation du site. Ainsi, la construction de la digue-route, si elle a permis de relier l’îlot à la terre, a également contribué à un autre phénomène beaucoup moins favorable, celui de le rattacher progressivement à la métropole. En effet, au fil des ans, la sédimentation, accentuée par les ouvrages humains, a pris peu à peu de l’ampleur et chassé l’eau présente jusque-là.

Réfléchis depuis 1995, les premiers travaux pour sauvegarder le site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979 ont débuté en 2006. Ceux-ci ont d’abord consisté en un « désensablement » en employant la force hydraulique des marées.

La deuxième phase du procédé de préservation du site a, elle, commencé en octobre 2012. Celle-ci consiste en la destruction d’une partie de la digue-route au profit d’un pont-passerelle. Cette étape devrait se poursuivre jusqu’à sa destruction totale d’ici fin 2014. Durant ce temps, l’îlot reste accessible aux piétons et aux navettes grâce à la mise en place d’une déviation.

La réalisation d’un pont-passerelle pour retrouver le paysage maritime

À terme, c’est donc l’intégralité du passage entre l’Hexagone et le Mont-Saint-Michel qui devrait être revue avec la mise en place d’une nouvelle digue d’un peu plus d’1 kilomètre, plus à l’est. Elle sera complétée, en bout de traversée, par un pont . Celui-ci permettra notamment de retrouver les mouvements naturels de l’eau, lui permettant à nouveau d’encercler l’îlot.

Dans le même temps, un gué sera créé pour permettre l’accès au village tout au long de l’année, à l’exception de quelques heures, lors des forts coefficients de marée.

C’est ainsi tout le site et sa baie (pour en savoir plus sur la préservation des monuments naturels, consultez notre publication concernant la loi relative à la protection des monuments naturels), elle aussi classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui devraient se retrouver définitivement préservés dès 2015.


Thèmes : Aménagements urbains

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP VRD - Travaux et équipements

Modèles de CCTP VRD - Travaux et équipements
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.