8 juin 2012

Un seul capteur solaire pour l’eau chaude et l’électricité

Actualités Développement durable Solutions techniques
Un seul capteur solaire pour l’eau chaude et l’électricité

Le panneau solaire Clips’Mix, proposé par Clipsol, associe, sur un même support à intégrer en toiture, un capteur thermique et un autre photovoltaïque. Il peut donc produire à la fois de l’eau chaude sanitaire et de l’électricité. Son installation nécessite une seule déclaration de travaux et une seule opération de pose. Il représente alors un temps de montage réduit pour une efficacité double.


Le choix de puissance du capteur mixte

Ce capteur solaire mixte assemble tout simplement, sur un même support en alliage d’aluminium, un kit photovoltaïque (Solelis de Clipsol) et un kit thermique (TGD TH de Clipsol). Le kit photovoltaïque comprend 6 à 16 modules à cellules monocristallines d’une puissance de 185 Wc chacun, un onduleur, des connecteurs, une protection électrique, un parafoudre. Sa puissance globale est de 1 110 à 2 960 Wc pour une surface correspondante de 7,74 à 19,35 m². Cela permet une production d’électricité de l’ordre de 1 300 à 3 500 kWh par an.

Le kit thermique comprend, pour sa part, un capteur de 3 ou 4,5 m² de surface, un ballon de stockage de 300 ou 400 litres de contenance (Blocsol) et une régulation assurant la vitesse variable du circulateur et enclenchant l’énergie d’appoint quand nécessaire. Il peut couvrir 40 à 60 % des besoins annuels en eau chaude dans le Nord et 60 à 80 % dans le Sud.

Le choix des dimensions

L’intégration en toiture de ce nouveau panneau solaire est plus esthétique que la présence de deux capteurs séparés. Il offre en effet une trame identique des parties thermiques et photovoltaïques. La diversité des solutions d’étanchéité et des abergements supérieur, latéral et inférieur, permet de l’adapter à tous les matériaux de couverture (tuiles canal, plates, ardoises, bacs acier, etc.). Il présente également différentes inclinaisons : plate, faible, moyenne et forte, soit de 15 à 45°.

Le capteur mixte en toiture peut être configuré en deux rangées pour former, par exemple, un rectangle de 3 m de hauteur sur 6 m de longueur (thermique 3 m², PV 2 220 Wc), ou en trois rangées pour former notamment un carré de 4,5 m x 4,5 m (thermique 4,5 m², PV 2 220 Wc). Le capteur thermique peut être placé à l’est ou à l’ouest du capteur PV.

Mutualisation des atouts

À partir du 1er janvier 2013, l’application de la RT 2012 au résidentiel va imposer l’utilisation d’une source d’énergie renouvelable en maison individuelle. Cette obligation se traduira en général par du solaire thermique , la production d’eau chaude des maisons labellisées BBC Effinergie étant à près de 70 % solaire, avec appoint.

Par ailleurs, le rendement financier du solaire photovoltaïque est intéressant, le producteur ayant pour le moment tout intérêt à vendre la totalité de son électricité photovoltaïque plutôt que de l’utiliser en autoconsommation. Le gain financier devrait alors représenter de 600 à 1 600 € par an pour une maison. Le photovoltaïque est aussi une réponse technique et stratégique pour les bâtiments à énergie positive (BEPOS) qui devront produire davantage d’énergie qu’ils n’en consomment.

Pascale Maes


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.