13 décembre 2012

Un matériau biosourcé pour les menuiseries

Actualités Développement durable Solutions techniques
Un matériau biosourcé pour les menuiseries

Les matériaux ont évolué ces dernières années, se tournant de plus en plus vers des produits naturels. Les menuiseries en font elles aussi l’expérience avec, désormais, l’arrivée d’un nouvel équipement destiné à remplacer l’acier dans ces structures : la fibre de lin. Ses atouts sont multiples, entre isolation et solidité.


Le lin, nouveau matériau dans les menuiseries

La fibre de lin a, ces dernières années, largement montré ses qualités lors de son usage dans le bâtiment, notamment dans les nouveaux matériaux de construction. Ses performances se confirment une nouvelle fois dans la réalisation des menuiseries. En effet, la société Innobat vient de mettre au point un nouveau produit entrant dans la catégorie des matériaux biosourcés, l’écorenfort.

Celui-ci est un renfort de menuiserie réalisé en fibre de lin. Il vient alors remplacer l’acier jusque-là employé dans ces structures, offrant à la fois ses qualités isolantes et sa résistance, tout en appartenant aux nouvelles solutions de réduction de l’impact environnemental.

Cette innovation est aussi performante que les réalisations actuelles. Elle se compose à 60 % de fibres de lin, les 40 % restants se révélant être de la résine polyester, également utilisée dans la fabrication des bateaux. Le surcoût induit par cette nouvelle technologie est, quant à lui, très faible.

Les atouts des renforts en fibres de lin

Ce renfort de menuiserie en fibres de lin présente un autre avantage d’importance : son poids. En effet, ce matériau s’avère beaucoup plus léger que les renforts acier, tout en supportant de la même façon les doubles ou triples vitrages. Le poids ainsi gagné est annoncé de l’ordre de 5 à 6 kg par fenêtre.

Ce matériau répond également à toutes les normes en vigueur pour les menuiseries. Le procédé devrait progressivement être étendu à d’autres réalisations, à commencer par les profilés complets ou encore les volets roulants. Ces équipements auront notamment pour atout leur pouvoir isolant. Ils devraient voir le jour d’ici 2015 ou 2016.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.