14 novembre 2012

Treillis en fibre de verre, une réponse aux fissurations des chapes

Actualités Pathologie des bâtiments Solutions techniques
Treillis en fibre de verre, une réponse aux fissurations des chapes

La mise en place de treillis ou fibres pour éviter la fissuration de la chape lors de son séchage est devenue le bon geste constructif. Pour obtenir un sol lisse, tout en offrant la facilité de pose, il est possible d’utiliser un treillis en fibre de verre.


La fibre de verre pour une bonne mise en œuvre de la chape

L’un des principaux défauts de la chape, qu’elle soit fluide ou traditionnelle, est de laisser apparaître bien souvent des fissures lors du séchage. Outre le défaut d’esthétisme, celles-ci peuvent également influer sur la pose des carrelages ou de la couche de finition avec une extension de la fissuration à ces éléments.

Pour y remédier, il est conseillé de recourir à la mise en place d’un treillis métallique, ou à l’intégration de fibres de polypropylène. Tandis que ces dernières sont souvent difficiles à maintenir pour obtenir un sol plat, le premier est, lui, complexe à manipuler, principalement dans les lieux étroits, difficilement accessibles, ou avec de nombreuses découpes à réaliser.

Un nouvel équipement allie la performance à la facilité de mise en œuvre : le treillis en fibre de verre.

La résistance du treillis en fibre de verre

Proposé notamment par Saint-Gobain, le treillis en fibre de verre permet de réduire de façon efficace l’apparition de fissures dans la chape. Ce même constat est également fait dans le cas d’une chape sous contraintes mécaniques.

Cette solution offre également un support plan, permettant la mise en œuvre du sol final, notamment par la pose de carrelage ou la mise en œuvre de résines appliquées sur béton, souvent choisies dans les locaux industriels et commerciaux.

L’usage du treillis en fibre de verre est donc adapté à tous les types de bâtiments, permettant de garantir non seulement la bonne résistance du sol, mais également son aspect lisse.


Thèmes : Pathologie des bâtiments | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Travaux neufs - Aménagements intérieurs et finitions

Modèles de CCTP Travaux neufs - Aménagements intérieurs et finitions
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.