14 juin 2012

Sumbiosi, la maison autonome qui fonctionne uniquement au solaire

Actualités Développement durable Solutions techniques
Sumbiosi, la maison autonome qui fonctionne uniquement au solaire

Les élèves ingénieurs du Centre Arts et Métiers Paris’tech de Bordeaux ont imaginé une maison éco-responsable fonctionnant exclusivement à l’énergie solaire. Le prototype, actuellement en cours de construction, participera au Solar Decathlon Europe organisé à Madrid en septembre 2012.


L’énergie solaire, élément premier de la maison Sumbiosi

70 m² de surface et 30 m² de panneaux photovoltaïques, telles sont les caractéristiques de base du prototype Sumbiosi. Imaginée par des étudiants bordelais, cette maison éco-responsable multiplie les technologies pour la rendre autonome par la seule énergie solaire.

Ainsi, suivant l’imagination de ses créateurs, cette maison du futur, Sumbiosi, a pour objectif de produire sa propre énergie. Les capteurs solaires, qui entourent toute la structure, sont équipés de lentilles de Fresnel, offrant une concentration des rayons multipliée par 500. Leur atout est de permettre de mieux capter la lumière avec une surface de panneaux bien inférieure à ce qui est aujourd’hui la norme.

Outre cette particularité, ils offrent également une double fonction en permettant tout à la fois la production d’électricité et d’eau chaude. Pour améliorer le système, les apprentis ingénieurs ont apporté leur touche d’innovation en intégrant au système un fluide caloporteur.

L’isolation renforcée sur le projet Sumbiosi

Afin d’arriver à d’aussi bons résultats, les étudiants concepteurs de la maison Sumbiosi ont également mis l’accent sur l’isolation thermique et phonique pour renforcer la protection de l’habitat. Celui-ci intégrera ainsi une façade végétalisée. L’utilisation de la domotique complétera cette installation en permettant une gestion autonome et efficace de l’utilisation énergétique. L’objectif est d’offrir de réelles économies avec l’ouverture et la fermeture automatisées des stores, par exemple.

Autre innovation du projet, la mise en place d’un équipement d’effet Venturi. Celui-ci permet d’accélérer la circulation de l’air. Un effort particulier a également été porté sur l’eau avec la mise en place de récupérateurs d’eau de pluie et la filtration par lombrics et graviers des eaux usées.

En plus d’être économique, cet habitat de nouvelle génération se veut donc, aussi, écologique.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.