10 avril 2012

Salles de bain : entre humidité et fuite

Actualités Pathologie des bâtiments
Salles de bain : entre humidité et fuite

Les salles de bain sont, sans nul doute, l’un des lieux où les infiltrations se présentent de la façon la plus insidieuse. En effet, les fuites qui peuvent intervenir sont souvent longues à détecter avec, pour effet, sur les maisons à étage ou les copropriétés de provoquer un sinistre sur les étages inférieurs. L’autre pathologie constatée concerne, pour sa part, l’humidité résiduelle. Ces dégâts apparaissent notamment au niveau des coins douche.


Le coin douche, source de sinistre

Les pièces humides sont souvent des lieux de sinistres importants. En effet, l’eau y est présente de façon constante, provoquant d’importants dégâts, sous différentes formes. Il peut tout à la fois se produire des fuites d’eau ou l’apparition de moisissures. C’est notamment le cas de sinistres sur le coin douche, trouvant des origines diverses.

Ainsi, celui-ci peut présenter un mauvais jointement, notamment dans les angles, permettant alors à l’eau de s’infiltrer entre la cloison et la faïence. Cette dernière peut également connaître un défaut de protection à l’eau, avec les mêmes conséquences d’infiltration. Enfin, la salle d’eau est également soumise à une humidité résiduelle pouvant être source de dégâts importants.

Ces sinistres peuvent prendre différents aspects, avec l’apparition de traces noirâtres en plafond ou en pied de cloison, mais également avec des sinistres plus conséquents pouvant toucher les locaux voisins, notamment avec l’apparition de traces humides ou d’infiltration d’eau au niveau des locaux attenants ou inférieurs.

Les bonnes pratiques pour disposer d’une salle de bain saine

L’aménagement d’une salle de bain est ainsi un élément important qu’il convient, bien souvent, de traiter avec sérieux ou à confier à un professionnel. Elle doit, tout d’abord, disposer d’une parfaite aération pour éviter les phénomènes de condensation, notamment avec la mise en place d’une VMC.

Il faut également veiller à la bonne pose des éléments, notamment du coin douche, tout comme au choix des carrelages et faïences. En effet, chaque matériau doit être parfaitement adapté et traité pour un emploi en pièce humide.

Il convient, enfin, de s’assurer de l’étanchéité des canalisations intégrées aux parois. Celles-ci peuvent en effet provoquer des sinistres importants, n’étant détectées qu’avec l’apparition de traces d’infiltration dans le local ou les pièces attenantes.


Thèmes : Pathologie des bâtiments

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.