15 janvier 2016

Rénover un bâtiment ancien pour améliorer sa performance

Actualités Solutions techniques
sem02_SOL-TECH_art3_itechbois_BIG

La rénovation des bâtiments anciens a pris une forme nouvelle ces dernières années. L’idée est désormais de renforcer leurs qualités isolantes afin d’améliorer leur performance énergétique. Pour cela, les méthodes utilisées sont multiples, notamment avec la pose de panneaux de façades et une meilleure gestion de la lumière.


Favoriser les économies d’énergie en rénovant la façade

L’amélioration de la performance énergétique d’un bâtiment existant peut prendre différentes formes. Parmi elles figure la mise en œuvre de panneaux en bois venant recouvrir la façade extérieure. Ceux-ci se combinent à l’installation d’une surface isolante efficace, avec un fort pouvoir de déphasage. Ces qualités sont notamment proposées par une nouvelle solution ITE, I-Tech-Bois.

Cette technique comprend des panneaux fabriqués directement en usine pour une pose simplifiée sur site. Elle est associée à une isolation en fibre de bois qui dispose d’une grande inertie thermique. L’équipement a aujourd’hui fait ses preuves en s’affichant sur différents projets de rénovation. Il met en avant ses performances, tout en renforçant l’esthétisme de la construction, et surtout en lui donnant une nouvelle apparence.

La maîtrise des vitrages, également au cœur de la rénovation

Sur l’une des réalisations, cette mise en place s’est également accompagnée d’une autre volonté, celle de la gestion des apports lumineux. Ce choix a conduit à une décision originale, celle de la condamnation de certaines ouvertures (à hauteur de 30 %), afin de permettre une meilleure maîtrise des dépenses énergétiques. Pour les autres, la pose de brise-soleil orientables a été actée pour assurer une protection efficace en été, tout comme le changement des ouvertures pour supprimer les éventuelles déperditions.

Ainsi, cette rénovation par l’extérieur a amené une réflexion poussée à la fois sur l’apparence du bâti et ses nouvelles capacités thermiques. Une méthode qui a aussi montré ses qualités en termes de rapidité d’exécution, grâce à une conception sur mesure directement en usine.


Thèmes : Solutions techniques

Mots-clefs : , ,
Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.