4 janvier 2013

Rénovation : la particularité des immeubles haussmanniens

Actualités Développement durable Solutions techniques
Rénovation : la particularité des immeubles haussmanniens

Les opérations de rénovation des immeubles urbains sont de plus en plus fréquentes. Chaque style a alors ses particularités avec des travaux précis à réaliser. C’est le cas des bâtiments haussmanniens. Ceux-ci présentent en effet un type constructif permettant aujourd’hui d’en faire des logements performants. Une contrainte existe cependant : ils sont souvent inscrits sur la liste des monuments historiques.


La rénovation des immeubles haussmanniens

Les Immeubles haussmanniens font aujourd’hui partie du patrimoine architectural de Paris, mais également d’autres villes françaises comme Toulouse, Bordeaux ou encore Rouen et Lyon. Caractérisées par de longues façades de pierre et une toiture à deux pans, les faces côté rue sont unies avec des dimensions de fenêtres identiques, équipées de volets métalliques pliants.

Ce style caractéristique est aussi à l’origine de l’inscription sur la liste des monuments historiques de nombreuses bâtisses. Les rénovations de ces immeubles sont de ce fait à réaliser avec attention, tout en ayant la particularité de s’adapter sans difficulté aux nouvelles réglementations et évolutions énergétiques.

En effet, le premier atout de ces bâtiments vient directement de leur conception, notamment avec l’épaisseur des murs sur rue. Ceux-ci offrent une bonne inertie naturelle avec peu ou pas de ponts thermiques, garantissant ainsi leur isolation. Un doublage complémentaire sur cette face n’est donc pas utile. Seules les fenêtres doivent être changées pour l’installation de double ou de triple vitrage.

Deux points faibles : les combles et la ventilation

Les murs côté cours, réalisés dans une moindre épaisseur sont, en revanche, bien souvent à doubler. L’isolation des combles est également un impératif. Le choix du bon matériau a alors pour effet d’améliorer l’inertie de l’ensemble de la bâtisse. L’installation d’une ventilation mécanique dans chaque logement est elle aussi une obligation, là encore simplifiée par la conception même de chaque immeuble. En effet, chaque habitat des bâtiments haussmannien est généralement doté d’un conduit de cheminée qui peut être tubé pour mettre en place, sans travaux conséquents, les solutions d’aération.

Le chauffage, pour sa part, est souvent individuel, permettant alors la pose d’équipements performants, y compris en chauffage électrique.

Ainsi, contrairement aux idées reçues, les immeubles haussmanniens disposent de nombreuses qualités pour en faire des constructions efficaces et économes, répondant aux critères des bâtiments BBC.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Équipements techniques

Modèles de CCTP Équipements techniques
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.