9 novembre 2018

La rénovation énergétique peine à progresser

Actualités Solutions techniques
La rénovation énergétique peine à progresser

La dernière étude de l’Ademe s’appuie sur les travaux de rénovation entrepris par les particuliers dans leurs maisons individuelles. Selon les résultats diffusés, il apparaît que seul un chantier sur quatre a amené une réponse énergétique efficace.


Des travaux de rénovation engagés sur près de 32 % des maisons individuelles

La dernière enquête de l’Ademe concernant les travaux de rénovation amène à s’interroger. Basées sur les chiffres récoltés en 2017, pour des actions menées en 2016, les données montrent que 75 % des chantiers n’ont abouti à aucune amélioration du diagnostic de performance énergétique (DPE). Pourtant, les opérations ont été engagées sur 32 % du parc de maisons individuelles.

Seulement 5 % des interventions ont conduit à une progression du DPE de deux classes. Une action sur cinq a permis de le faire évoluer. Pour l’Ademe, cette situation n’est guère encourageante, tandis qu’il est envisagé de disposer d’un parc immobilier de niveau BBC à l’horizon 2050.

Le changement de menuiseries, premiers travaux réalisés

Les travaux les plus souvent effectués concernent les ouvertures, la toiture, les murs et le chauffage. Ces opérations visent d’abord à améliorer le confort thermique, sans rechercher majoritairement un gain énergétique important.

Les montants réglés par les foyers sont en moyenne de 9 700 €. Or, selon les estimations de l’Ademe, les sommes nécessaires pour faire évoluer le DPE s’élèveraient entre 15 900 et 25 900 €.


Thèmes : Solutions techniques

Mots-clefs : , ,
Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Travaux neufs et Rénovation - Gros œuvre, clos et couvert

Modèles de CCTP Travaux neufs et Rénovation - Gros œuvre, clos et couvert
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.