11 avril 2017

La réglementation thermique sur l’existant évolue

Actualités Solutions techniques
La réglementation thermique sur l’existant évolue

Un arrêté en date du 22 mars 2017 redéfinit les règles de la performance énergétique lors de travaux de rénovation. À compter du 1er janvier 2018, son application sera fixée élément par élément et non plus de façon globale.


La mise en place d’une RT Existant par élément

La rénovation énergétique se dote d’une nouvelle réglementation. Faisant l’objet d’un arrêté en date du 22 mars 2017, celle-ci revoit les exigences en vigueur, fixées par l’arrêté du 3 mai 2007. La prochaine loi entrera en vigueur au 1er janvier 2018. Elle établit les niveaux de performance qu’il faudra atteindre lors de travaux de rénovation.

La première évolution est une définition de la performance énergétique par élément et non plus de façon globale. Seuls les bâtiments de plus de 1 000 m² conserveront cette mesure. Pour les autres, la RT Existant par élément va donc prendre le relai, avec des niveaux de résistance thermique revus pour être plus exigeants. Ils dépendent également de la zone géographique.

Une meilleure résistance thermique des matériaux

Parmi les mesures prises figure donc la mise en place d’un niveau de résistance thermique spécifique à chaque zone climatique. Il est fixé pour chaque paroi à isoler, qu’il s’agisse d’un mur en contact avec l’extérieur ou d’un plancher bas, par exemple.

Les coefficients thermiques sont aussi revus pour certains éléments de construction. C’est le cas des menuiseries avec un Uw qui devra être inférieur à 1,9 W/(m².K) pour les fenêtres, et à 2 W/(m².K) pour les portes. D’autres équipements ont, eux, été confirmés dans les rendements demandés. C’est le cas des chaudières à combustibles liquides ou gazeux où la performance s’établit à 90,9 % à charge pleine ou partielle. Une nouvelle évolution des seuils fixés devrait intervenir à l’horizon 2023.


Thèmes : Solutions techniques

Mots-clefs : , ,
Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Travaux neufs et Rénovation - Gros œuvre, clos et couvert

Modèles de CCTP Travaux neufs et Rénovation - Gros œuvre, clos et couvert
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.