17 mai 2011

Quand les jardins verticaux habillent le béton des villes

Actualités Aménagements urbains Solutions techniques
Quand les jardins verticaux habillent le béton des villes

Si les toitures végétalisées commencent à faire leur apparition sur l’ensemble du territoire de l’hexagone, les murs végétalisés sont plus rares, mais devraient s’inscrire dans la même dynamique avec l’utilisation de la sphaigne.


Valoriser la biodiversité, bénéficier d’un bon coefficient thermique et phonique grâce à des façades végétalisées commencent à entrer dans les pratiques. Les murs végétalisés, comme les jardins verticaux, ne font plus uniquement le bonheur d’écologistes convaincus.

Cette approche à la fois environnementale, esthétique et thermique montre des extérieurs inattendus. Ce concept est d’ailleurs déjà très présent dans la capitale : quai Branly, derrière le BHV ou encore utilisé comme dépolluant dans les gares à l’instar de celle de Magenta fréquentée quotidiennement par 70.000 usagers.

La sphaigne pour plus de facilité de mise en œuvre

Si plusieurs techniques de pose ont déjà fait leur preuve, l’arrivée de la sphaigne, support de culture 100 % naturel à l’armature flexible rend toutes les surfaces accessibles. Différentes méthodes existent pour la réalisation d’une façade ou d’une clôture végétale, mais l’une des plus simples à mettre en œuvre, sans nécessiter un entretien fastidieux, est l’utilisation d’une variété de sphaigne originaire de l’île de Chiloé, à l’ouest du Chili. Sans transfert de charge, ce matériau se veut léger et malléable.

Cette mousse, à l’image de celle des tourbières, devrait accroître de nouvelles approches de construction, d’architecture, de décoration intérieure. Vécue durant des années comme des œuvres d’art avec « les jardins de Babylone » de l’artiste Amaury Gallon, le mur végétalisé devrait, au regard de ses multiple vertus, entrer dans les pratiques de construction, à l’instar des toitures végétalisées.

Johana Trossat


Thèmes : Aménagements urbains | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.