24 août 2020

Les permis de construire en net recul

Actualités Solutions techniques
Les permis de construire en net recul

Le nombre de permis de construire délivrés au cours du deuxième trimestre 2020 est en net recul. Une donnée plutôt inquiétante pour le secteur de la construction qui va reporter d’autant les mises en chantier de ces prochains mois.


Une baisse des PC généralisée

Les chiffres étaient attendus et se confirment. Les obtentions de permis de construire sont en net recul au cours du deuxième trimestre 2020. Plus exactement, elles sont en baisse de 43,6 % par rapport aux mêmes données enregistrées sur cette période en 2019. Cette diminution trouve plusieurs origines et annonce d’ores et déjà des prochains mois difficiles pour endiguer le phénomène et relancer le secteur de la construction.

Ainsi, la crise sanitaire du Covid-19 a entraîné un retard dans l’étude des demandes et donc dans la délivrance des permis. Un ajournement qui se combine à un autre plus traditionnel : la timidité des élus locaux à l’approche des élections municipales. Les deux ont eu les effets constatés. L’espacement des deux tours des élections n’a fait que contribuer un peu plus à cette situation avec des dépôts toujours actifs mais qui se sont souvent retrouvés en attente des résultats des urnes.

Un impact sur la durée

Est-ce à dire que la situation va rapidement se débloquer après la période estivale ? Derrière une volonté d’optimisme vient aussi la réalité. Ces derniers mois ont amené d’autres aspirations. Si les futurs acquéreurs rêvent de nouvelles constructions, les municipalités ont aussi changé leurs politiques en prônant le vert et en cherchant à optimiser les coûts d’entretien communaux. À l’arrivée, cela donne des dossiers à revoir pour s’adapter à ces demandes.

Cette situation va donc marquer la construction dans le temps. En effet, le report des obtentions de permis de construire va repousser la mise en route de nombreux projets. Tandis que le secteur connaît aujourd’hui une bonne reprise, il pourrait ainsi se retrouver au ralenti dans les prochains mois, directement impacté par les retards pris dans la validation des PC.


Thèmes : Solutions techniques

Mots-clefs : , ,
Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.