17 septembre 2021

Les panneaux MDF, solutions aux multiples usages

Actualités Solutions techniques
Les panneaux MDF, solutions aux multiples usages

Les panneaux de fibres ou MDF sont présents dans de nombreux éléments de la construction. D’un faible coût comparé à du bois, ils emploient les déchets des découpes pour créer des plaques à utiliser pour recouvrir des surfaces aussi variées que les cloisons, les portes ou les meubles.


Un matériau pratique et facile à utiliser

On en parle souvent, le panneau MDF s’est imposé parmi les matériaux fréquemment utilisés dans les constructions. Il intervient sur de nombreux éléments, venant rappeler à chaque instant sa facilité d’emploi. Sous ces trois lettres se cache en fait une définition plus large.

La désignation Medium density fiberboard recouvre en effet plusieurs catégories de ce bois reconstitué issu des déchets de fibres de découpe de bois massifs. Ainsi, selon le produit sélectionné, il peut être à basse, moyenne ou haute densité. Celle-ci dépend de la pression appliquée pour la réalisation de ces panneaux. Cela donne des surfaces plus ou moins résistantes, adaptées à des usages spécifiques, par exemple en placage de portes.

Le MDF, entre avantages et inconvénients

Présenté sous forme de panneaux de différentes épaisseurs, le MDF a pour avantage sa surface lisse et son poids, moins conséquent que du bois massif. À l’inverse, il est peu résistant à l’humidité. Aussi, sa mise en œuvre est à prévoir dans des espaces intérieurs et protégés.

Dans le même temps, il est facile à découper et surtout économique. En revanche, ses bords sont friables. Son autre atout est d’être entièrement recyclable en fin de vie. Un état qui compense sa production souvent réalisée à base de liants peu écologiques.


Thèmes : Solutions techniques

Mots-clefs : , ,
Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.