4 décembre 2012

Nouvelles constructions : la terre de chantier pour remplacer le béton

Actualités Solutions techniques
Nouvelles constructions : la terre de chantier pour remplacer le béton

Le béton semble avoir trouvé un remplaçant de choix sous les traits de l’un des plus vieux matériaux utilisés dans la construction : la terre. Proposé par la société Cematerre, ce nouveau produit permet de couler des murs porteurs avec une composition à 85 % de terre. Il contribue ainsi au développement durable tout en étant plus performant.


La terre pour remplacer le béton

Les alternatives au béton se sont jusqu’alors révélées peu performantes. En effet, la solidité de ce dernier et sa résistance en ont fait un produit incontournable ces dernières années, pour toutes les constructions en dur. Cette suprématie pourrait cependant être revue avec l’arrivée sur le marché de nouvelles solutions. C’est notamment le cas de la terre, alliée à d’autres matériaux.

Développée par la société Cematerre, cette innovation appartient aux éco-matériaux, permettant la conception de maisons en terre ou même d’immeubles collectifs et bâtiments industriels.

Le produit correspond à un mélange à 85 % de terre, associée à du ciment, des fibres de lin et de la chaux vive. Cette dernière vient casser les micro-billes présentes dans l’argile, stabilisant alors le matériau, à la différence des constructions en pisé. Cela lui permet de résister dans le temps en étant notamment insensible à l’érosion.

Elle s’adapte également à toutes les terres par simple modification du dosage de la chaux.

Une construction en terre œuvrant pour le développement durable

La solution proposée par Cematerre a également un autre atout, celui de favoriser le développement durable. En effet, sa fabrication est réalisée directement sur le site de construction, par l’utilisation des terres issues du sous-sol.

Une centrale de malaxage mobile est positionnée sur le chantier le temps des travaux, supprimant alors les coûts de transport. Le choix des matières premières naturelles contribue également à en faire un produit propre, notamment avec le lin reconnu pour produire peu de CO2.

L’emploi de ce nouveau produit de construction est, quant à lui, identique à celui du béton, réalisé par simple coulage.

Cette solution est adaptée à la réalisation des murs porteurs de tous les types de constructions ne présentant aucune contrainte particulière. D’autre part, sa capacité d’isolation est multipliée par trois en comparaison du béton. De quoi en faire un produit d’avenir.


Thèmes : Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Travaux neufs - Gros œuvre, clos et couvert

Modèles de CCTP Travaux neufs - Gros œuvre, clos et couvert
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.