11 juin 2012

Nantes, capitale verte de l’Europe en 2013

Actualités Aménagements urbains Développement durable
Nantes, capitale verte de l’Europe en 2013

Élue « Capitale verte de l’Europe » en 2013, Nantes poursuit son aménagement. Les différents projets entrent aujourd’hui dans la phase des travaux. L’objectif est de transformer la ville pour la rendre à ses habitants. Une idée qui va ainsi voir de nouveaux équipements et solutions de transport se mettre en place, pour changer la cité.


Le renouveau de Nantes pour un avenir environnemental

De grandes villes ont montré la voie : Gand en Belgique, Berne et Zurich en Suisse… Les prédécesseurs de Nantes au titre de « Capitale verte de l’Europe » ont ainsi marqué les esprits par leurs aménagements urbains, s’appliquant à redonner la ville aux habitants. Suivant ces traces, la cité française, qui a été désignée par la Commission Européenne, met en œuvre son projet d’aménagement et commence doucement à se transformer pour mettre en valeur sa qualité de vie ainsi saluée.

Pour cela, une quinzaine de chantiers vont être lancés dans les prochaines semaines et d’ici 2015, touchant tout autant les moyens de circulation que les logements ou les rénovations architecturales. Un vaste projet, donc, qui devrait s’étendre sur les prochaines années pour définitivement faire du centre de l’agglomération nantaise une ville verte.

Les solutions de circulation revues

Nantes a ainsi notamment choisi de mettre l’accent sur les transports. Pour permettre aux habitants de rejoindre le cœur de la cité sans utiliser leurs voitures, 10 nouvelles lignes de bus vont progressivement être mises en service. Ces chronobus allient à la fois la fréquence à la vitesse, le temps des trajets s’avérant réduit, sur certaines lignes, de près de 10 minutes par rapport aux solutions de transports en commun actuelles.

Un autre axe a été développé, celui des zones à 30. Obligeant les véhicules à ralentir, ces espaces devraient passer des 16 ha actuels à 70 ha.

Les constructions au rendez-vous du nouveau Nantes

Les constructions et rénovations font également partie de ce projet d’aménagement de l’agglomération nantaise. Ainsi, la place Graslin, l’une des principales du centre-ville, va être réaménagée pour être rendue à ses habitants en octobre 2013.

Le passage Pommeraye, galerie marchande couverte classée monument historique depuis 1976, sera également rénové et agrandi avec, notamment, l’intégration de logements et d’un hôtel. Le début des travaux est programmé pour janvier 2013.

L’îlot d’Orléans, sur le cours de 50-otages, va, pour sa part, accueillir un programme immobilier de 25 logements et 1 000 m² de commerces. La livraison est programmée en 2014. La piste cyclable créée au pied de l’ensemble conduira directement à la nouvelle promenade Feydeau. Celle-ci permettra d’accéder au château des ducs de Bretagne. Les environs devraient également voir la création de 76 logements et l’aménagement d’un jardin public avec, en pièce centrale, un miroir d’eau.

Ainsi, à l’image d’autres grandes agglomérations, Nantes a entamé son renouveau, placé sous le signe vert environnemental.


Thèmes : Aménagements urbains | Développement durable

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.