6 octobre 2011

Montpellier, capitale de la biodiversité en 2011

Actualités Aménagements urbains Développement durable
Montpellier, capitale de la biodiversité en 2011

Montpellier a été désignée capitale française de la biodiversité 2011 par Natureparif. Basé cette année sur la biodiversité et la planification urbaine, ce prix vient récompenser une collectivité locale pour son engagement dans la préservation de l’équilibre entre nature et ville. Montpellier succède à Grande-Synthe, lauréate en 2010.


Un travail de plusieurs années en faveur de la biodiversité

Pour la deuxième année consécutive, Natureparif vient de remettre son prix en faveur de la biodiversité. Après Grande-Synthe l’an passé, c’est cette fois une grande collectivité locale qui a été célébrée : Montpellier. Élue capitale française de la biodiversité 2011, la commune a séduit le jury par les différents outils mis en place pour associer la nature à l’urbanisme.

Ce prix vient donc célébrer une action débutée il y a plus de 15 ans afin d’intégrer la biodiversité dans la ville. En effet, Montpellier s’applique depuis de nombreuses années à effectuer une gestion différenciée de ses espaces verts. Ainsi, les 954 ha concernés sont classés en trois catégories : prestige, rustique et naturel. À chacune correspond une solution d’entretien. Un point est en revanche commun à toutes, la recherche d’économie d’eau. Cela se traduit par la mise en place d’un réseau vert de 42 km autour de la capitale languedocienne.

Six autres lauréats du prix de la biodiversité

Six autres collectivités locales ont été primées à l’occasion de cette deuxième édition du concours « capitale française de la biodiversité », suivant les catégories de collectivités. Ainsi, ont été élues :

  • Saint-Orens-de-Gameville en Haute-Garonne, dans la catégorie des villes de 2.000 à 20.000 habitants ;
  • Bayonne, dans les Pyrénées-Atlantiques pour les villes de 20.001 à 100.000 habitants ;
  • Toulouse (Haute-Garonne) pour les villes de plus de 100.000 habitants ;
  • Dunkerque Grand Littoral pour les communautés urbaines et d’agglomération.

Enfin, Maurecourt, dans les Yvelines, a reçu le prix Natureparif, décerné à une collectivité francilienne. La ville de Condette, dans le Pas-de-Calais, a, quant à elle, obtenu le prix « coup de cœur ».


Thèmes : Aménagements urbains | Développement durable

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.