20 novembre 2012

Les parois perspirantes, pour réguler le taux d’humidité de l’habitat

Actualités Solutions techniques
Les parois perspirantes, pour réguler le taux d’humidité de l’habitat

Les constructions à ossature bois ouvrent différentes solutions techniques. Parmi elles, figurent les parois perspirantes. Celles-ci permettent une régulation du taux d’hygrométrie à l’intérieur de l’habitat, tout en s’avérant d’une parfaite étanchéité à l’air.


Réguler naturellement le taux d’hygrométrie dans le logement

Si le renouvellement de l’air dans l’habitat est aujourd’hui devenu une obligation dans l’habitat, de nouvelles méthodes de construction apparaissent pour offrir toujours plus de bien-être. C’est le cas avec la régulation naturelle de la vapeur d’eau dans l’habitat, grâce à la mise en place de parois perspirantes.

Leur principe rappelle celui d’une éponge. Ainsi, ces parois extérieures, comprenant l’isolation, absorbent la vapeur d’eau présente à l’intérieur du logement lorsque celle-ci est trop importante. L’opération inverse est réalisée avec la libération de la vapeur accumulée lorsque l’air s’avère trop sec. Cette migration s’effectue au travers des éléments constructifs.

Ces nouvelles parois nécessitent une mise en œuvre précise pour éviter les risques de pathologie sur les maisons bois liés à l’accumulation excessive d’humidité et se traduisant par l’apparition de moisissures, notamment. Dans le même temps, cette solution constructive se révèle d’une parfaite étanchéité à l’air.

Le principe constructif des parois perspirantes

La réalisation de parois perspirantes privilégie les matériaux naturels. Ainsi, celles-ci se composent d’un bardage à l’extérieur, complété par un pare-pluie en laine de bois, de ouate de cellulose pour assurer l’isolation, d’un frein vapeur et d’un parement intérieur en plaque de plâtre, l’ensemble prévoyant également l’intégration de lames d’air.

Le frein vapeur a pour atout de permettre à la vapeur d’eau de migrer au travers plus facilement. Ce niveau de perméance doit également être accentué de l’intérieur vers l’extérieur. Ainsi, l’humidité ne se retrouve pas piégée. Sa pose nécessite cependant d’éliminer tous les points de fuite. C’est aussi la garantie de disposer d’une excellente étanchéité à l’air, pour un plus grand confort dans l’habitat.

Dans le même temps, cette solution ne remplace pas la mise en place d’une VMC double flux, même si sa sollicitation est, de fait, moindre.


Thèmes : Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.