16 août 2012

Les odeurs, ennemies des fosses toutes eaux

Actualités Pathologie des bâtiments
Les odeurs, ennemies des fosses toutes eaux

Le principal défaut touchant les fosses septiques et plus généralement les fosses toutes eaux n’est autre que les odeurs. Très fréquentes, il est cependant possible de les limiter en prenant certaines mesures. Leur origine peut également être accentuée par un défaut dans la conception même de ces équipements.


Les risques d’odeurs des fosses toutes eaux

Les fosses toutes eaux représentent toujours des ouvrages particuliers dans le bâtiment. Réalisées en béton, en polyester ou en polyéthylène, elles servent à récupérer toutes les eaux usées, que ce soit les eaux vannes ou les eaux ménagères. Lieu de rétention, elles servent également au traitement biologique des boues de fond de cuve.

Dans leur utilisation, ces fosses doivent être dotées d’un couvercle parfaitement imperméable à l’air et à l’eau. Elles sont également obligatoirement équipées de deux ventilations : une entrée d’air basse et une sortie d’air haute. Celles-ci permettent l’évacuation des odeurs nauséabondes issues de la production de gaz pour ainsi éviter ou fortement limiter les nuisances olfactives.

À défaut de retenir toutes les odeurs, ces désordres apparaissent principalement en périphérie de la fosse toutes eaux et des raccordements, mais également à l’intérieur du logement. La mauvaise conception de la ventilation en est souvent à l’origine.

Des règles de ventilation des assainissements non collectifs précises

Cette ventilation pour l’assainissement non collectif est donc essentielle pour un fonctionnement n’altérant pas le confort de vie. Tout d’abord, selon le DTU, chaque canalisation utilisée pour l’évacuation des gaz de fermentation doit être dotée, en bout, d’un extracteur. Celui-ci doit être positionné au moins à 40 cm au-dessus du faîtage du logement.

En cas d’odeurs persistantes à l’extérieur de l’habitat, il est recommandé de vérifier l’étanchéité de l’ensemble des joints. Pour cela, mieux vaut ne pas procéder à leur enterrement.

Si l’odeur provient de l’intérieur de la maison, la première action est de réalimenter en eau les siphons. Dans les WC, la ventilation peut être mal dimensionnée ou obstruée, empêchant l’évacuation des gaz. La reprise de l’ouvrage suffit alors bien souvent à résoudre ce problème.


Thèmes : Pathologie des bâtiments

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.