24 août 2012

Les moisissures en plafond : trouver la cause avant d’agir

Actualités Pathologie des bâtiments
Les moisissures en plafond : trouver la cause avant d’agir

L’intérieur d’une habitation est toujours soumis à de multiples variations qui peuvent influer sur la structure. C’est le cas avec les moisissures. Celles-ci sont fréquentes dans les pièces d’eau, mais également au plafond, notamment à la jonction avec les murs et dans les angles. En même temps que les travaux de rénovation, il est impératif d’en trouver l’origine et de réaliser les réparations.


La moisissure en plafond, phénomène aux origines multiples

La moisissure est l’un des dommages souvent rencontrés dans une habitation. Les plafonds n’en sont pas exempts, présentant des traces noirâtres souvent à plusieurs endroits, notamment dans les pièces sous les combles. Les origines peuvent être multiples et nécessitent d’être déterminées au plus tôt pour résoudre ce problème, à défaut de voir réapparaître le phénomène peu de temps après.

S’il ne s’agit pas d’une fuite d’eau, le premier défaut souvent mis en avant dans ce type de sinistre est le manque de ventilation et de renouvellement d’air. La condensation s’accumule alors en hauteur, altérant les revêtements. Cela se traduit par des traces d’humidité et la formation de champignons, à l’origine de ces traces.

L’autre phénomène de moisissure en plafond est plus complexe. En effet, apparaissant dans les pièces situées en dessous des combles, il s’agit généralement d’un problème de pont thermique entre l’extérieur et l’intérieur. Le phénomène est d’ailleurs principalement présent en hiver et tend à se réduire ou disparaître en été.

Les interventions à envisager pour supprimer les moisissures en plafond

Dans le premier cas, la mise en place de bouches d’aération, le changement des simples vitrages par du double vitrage et une chauffe adaptée de la pièce suffisent fréquemment à résoudre le problème. Dans le cas de pont thermique, il faut, en revanche, revoir l’isolation de l’enveloppe structurelle.

Cela peut se traduire par un doublage des murs ou la pose d’une isolation par l’extérieur, sans oublier la rénovation de l’isolation sous toiture. Celle-ci peut d’ailleurs être absente le long des murs extérieurs, expliquant alors le phénomène. Un professionnel peut fournir le bon conseil sur les opérations efficaces à entreprendre.

Les travaux pour effacer les traces des moisissures (pour en savoir plus sur le phénomène de moisissure dans l’habitat, consultez notre publication concernant les moisissures et champignons) peuvent alors être entrepris. La première préconisation est l’utilisation de vinaigre blanc ou de javel, à compléter par l’application d’une couche de peinture anti-moisissure.


Thèmes : Pathologie des bâtiments

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.