21 novembre 2013

Les maîtres d’oeuvre, bientôt reconnus pour leur prise en compte des performances énergétiques

Actualités Réglementations techniques
Les maîtres d’oeuvre, bientôt reconnus pour leur prise en compte des performances énergétiques

Une charte vient d’être signée afin de permettre aux professionnels de la maîtrise d’oeuvre d’accéder à la reconnaissance de leurs compétences en matière de performance énergétique. Ainsi, ils pourront désormais se voir délivrer la mention « Reconnu garant de l’environnement ». Une avancée qui n’est pas sans intérêt…


Une reconnaissance de compétences pour les maîtres d’œuvre

L’attribution de labels et qualifications est le plus souvent destinée aux professionnels et artisans de la construction. L’une d’entre elles concerne toutefois les architectes et bureaux d’études : la mention RGE. Celle-ci, qui signifie désormais « Reconnu garant de l’environnement » et non plus « Reconnu Grenelle de l’environnement », vient en effet d’être étendue à la maîtrise d’œuvre avec un objectif, celui de mettre en avant leurs compétences dans la recherche d’amélioration de la performance énergétique par une conception plus poussée de chaque projet et l’utilisation d’équipements à énergie renouvelable.

L’autre idée, au travers de cette mention, est également de permettre une montée en puissance des connaissances de ces professionnels qui conservent un rôle important de conseil auprès de la maîtrise d’ouvrage, notamment auprès des particuliers, que ce soit pour un projet de construction neuve ou de rénovation.

Une mention RGE obligatoire pour l’obtention des crédits d’impôt aux particuliers

La délivrance de la qualification sera d’autant plus importante à compter du 1er juillet 2014. En effet, à partir de cette date, les particuliers devront obligatoirement faire appel, pour la réalisation de leurs travaux, à des professionnels qualifiés RGE afin de pouvoir bénéficier du crédit d’impôt développement durable (CIDD) et de l’éco-prêt à taux zéro.

Plus largement, la mention RGE, qui vient aussi qualifier les entreprises du bâtiment, concerne l’ensemble des travaux ayant trait à l’amélioration énergétique, c’est-à-dire l’isolation, les menuiseries extérieures et le chauffage, et la mise en place d’équipements fonctionnant avec une énergie renouvelable.


Thèmes : Réglementations techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.