14 décembre 2011

Les fondations superficielles, sources de sinistres

Actualités Pathologie des bâtiments
Les fondations superficielles, sources de sinistres

Les fondations représentent l’un des points clés de l’habitat. Bases mêmes de la solidité des constructions, elles sont également à l’origine de nombreux sinistres. Les fondations superficielles n’échappent pas à ces phénomènes avec, pour conséquence, les fissurations des murs ou des sols.


Les maisons individuelles, premières sources de sinistres sur fondations

Le phénomène, sans être courant, n’en est pas non plus inconnu. Ainsi, les maisons individuelles n’échappent pas aux sinistres issus de pathologies de l’habitat. La cause est bien souvent à rechercher au niveau de la réalisation des fondations. Leur potentielle fragilité vient de leur origine même, réalisées par semelles superficielles et portant une structure en maçonnerie, que ce soit en briques ou blocs béton.

La réalisation de fondations de faible profondeur, souvent comprises en 0,50 et 1 mètre, offre ainsi une portée de 3 à 4 mètres, parfois insuffisante suivant les charges devant être supportées, ou ne permettant pas de faire face aux mouvements de terrain.

L’apparition de fissures, premier signe de sinistre

Le premier signe de ce sinistre sur maison est bien souvent l’apparition de fissures sur les murs ou le sol. L’origine la plus fréquente en est un tassement du terrain, parfois de seulement un centimètre, provoquant une mauvaise répartition des charges. La cause peut aussi être extérieure, notamment avec la réalisation de fouilles à proximité de la construction.

Les autres causes sont à chercher dans la présence de remblais différents, ou encore dans une réalisation sur terre végétale qui ne permet pas de mettre la structure à l’abri du gel.

L’étude de sol, document essentiel

Comme pour toute construction et afin d’éviter ce type de sinistre, il est souvent essentiel de faire procéder, avant le début de la construction d’une maison individuelle, à une étude de sols. Celle-ci permet de définir avec précision la nature du terrain et les mouvements à anticiper dans la réalisation des fondations.

Enfin, le choix du béton est également primordial, tout comme le fait de réaliser les fondations dans de bonnes conditions techniques et climatiques.


Thèmes : Pathologie des bâtiments

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Descriptifs pour la maison individuelle

Modèles de CCTP Descriptifs pour la maison individuelle
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.