25 mars 2013

Les familles de chaux de construction revues

Actualités Solutions techniques
Les familles de chaux de construction revues

La norme concernant la chaux de construction est désormais généralisée à toute l’Europe, permettant une simplification de ses critères et une adaptation à l’ensemble des pays européens. Cela a conduit à une mise à plat des différentes catégories pour une meilleure lisibilité.


La chaux, composant des bétons et mortiers

Les normes sur les matériaux sont de plus en plus nombreuses à évoluer pour trouver une base commune à l’ensemble des pays d’Europe. Cela concerne aussi la norme NF EN 459 portant sur la classification des chaux de construction. Celle-ci a été revue en 2012 pour simplifier le choix des entreprises suivant l’usage prévu. Ainsi, les catégories ont été revues afin d’uniformiser chaque notation.

Aujourd’hui, cette chaux utilisée notamment pour la réalisation de mortier et de béton se répartit en deux grandes familles : la chaux aérienne et la chaux hydraulique. La première catégorie est employée en génie civil comme en construction, que ce soit sous forme granulaire pour la chaux vive ou en poudre ou pâte pour la version hydratée. Elle dispose de deux catégories principales : la chaux calcique (CL) contenant plus de 92 % de chaux aérienne, et la chaux dolomitique (DL) affichant un taux de plus de 90 %.

Trois familles de chaux hydraulique dans la nouvelle norme

La chaux à propriétés hydrauliques comprend, quant à elle, 3 sous-familles dans la nouvelle norme, réduisant ainsi le nombre de catégories. Parmi elles, on trouve la chaux hydraulique naturelle (NHL), contenant du calcaire et la chaux hydraulique (HL). Celle-ci rassemble les produits jusque-là regroupés sous la catégorie NHLZ et désormais abandonnée, c’est-à-dire les produits avec des matériaux ajoutés.

En échange, une autre catégorie a été créée : la chaux formulée. Celle-ci rassemble les nouveaux produits apparus au cours des années 1990, généralement constitués à la fois de chaux aérienne et hydraulique.

Cette norme est aujourd’hui en application, simplifiant le choix des produits.


Thèmes : Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.