30 août 2011

Les éoliennes entrent chez les particuliers

Actualités Développement durable Solutions techniques
Les éoliennes entrent chez les particuliers

Utiliser le vent pour le transformer en énergie rencontre un engouement croissant auprès des particuliers. On pensait les éoliennes exclusivement destinées à la production d’électricité par EDF, alors que depuis les années 70 elles intéressent les particuliers en quête de liberté et d’économie énergétique.


L’éolien sort de sa niche

Produire de l’énergie électrique à partir du vent, devient une réalité pour de plus en plus de particuliers qui sont sensibles à l’idée de de réduire leurs dépenses énergétiques tout en augmentant leur autonomie, Il faut dire que le contexte de ces dernières années est très favorable à l’éolien domestique. Que ce soit les Grenelles de l’Environnement et les lois qui en sont issues, l’augmentation incessante du coût des énergies, le développement des offres d’énergies renouvelables, les aides financières, comme les crédits d’impôts, tout concourt au développement du petit éolien en tant qu’alternative durable aux énergies fossiles.

Que dit la législation ?

Pour rompre avec les idées reçues, les éoliennes destinées aux particuliers n’ont en commun avec les grandes hélices, installées tout en haut d’immenses mâts, que la transformation du vent en énergie. L’implantation de ces imposantes hélices interpellent, parfois inquiètent, car elles seraient préjudiciables à la biodiversité et chasseraient les oiseaux. Ces champs d’arbres métalliques modifiant le paysage à grand renfort d’imposants générateurs ne peuvent être comparés aux petits équipements destinés aux particuliers (consultez notre fiche sur la production d’électricité avec du petit éolien) dont la structure n’excède pas 12 m de haut et ne nécessitent pas de permis de construire. En outre, la recherche, qui est en perpétuelle évolution sur le sujet, permet de réaliser des éoliennes toujours plus performantes et de dimensions réduites.

Bien que l’utilisation de l’éolien reste encore assez marginale malgré les 3 millions de sites potentiels qui ont été identifiés en France, il connaît de plus en plus d’adeptes. Aussi, il est recommandé aux suivants qui voudraient se lancer dans l’aventure de faire réaliser préalablement une étude de faisabilité. L’analyse des vents, du bâtiment et du terrain permettront d’identifier le meilleur endroit pour installer l’éolienne et sa production d’énergie. Ensuite, il faut prévoir d’investir de 1000 à quelques dizaines de milliers d’euros (hors coût d’installation), en fonction du choix du matériel.

Interview de Loïc Péquignot, PDG de Windeo, leader européen du petit éolien

Quelles sont les origines du petit éolien et de son développement ?

« Il a été initié par des pionniers militants pour alimenter les sites qui ne pouvaient être raccordés aux réseaux traditionnels. De petits fabricants sont arrivés sur le marché, mais les précurseurs les plus importants sont américains. Notre positionnement consiste à valoriser localement un besoin croissant. Comme le transport de l’électricité est un problème, nous avons souhaité intervenir le plus près possible. L’éolien destiné aux particuliers est un facteur de liberté. Produire pour consommer et non pour revendre comme cela se fait avec le photovoltaïque. De plus, il n’existe pas de rachat possible par EDF, pour cela il faut faire appel à d’autres opérateurs. »

Faut-il disposer d’un grand terrain pour installer une petite éolienne ?

« Pas besoin de disposer de plusieurs hectares pour installer une éolienne. L’étude des vents est incontournable pour évaluer la quantité de kW/h produits. La puissance peut aller de 1 à 20 kW pour une production de 2000 à 35/50.000 kW/h. Le redresseur et l’onduleur sont dans un coffret situé soit à proximité de la machine, soit dans un local technique. Selon la production réalisée, le retour sur investissement se fait sur environ 10 ans. »


Johana Trossat


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.