26 décembre 2011

Les enrobés des allées sujets à fissures

Actualités Pathologie des bâtiments
Les enrobés des allées sujets à fissures

Les enrobés prennent de plus en plus souvent position dans les cours et les allées des particuliers. Derrière leurs multiples avantages, notamment concernant leur entretien réduit et leur esthétisme, ceux-ci sont cependant une nouvelle source de sinistre pour l’habitat avec l’apparition de fissures à ne pas négliger.


Des enrobés de plus en plus présents chez les particuliers

Arranger son jardin, son entrée de maison, en faire un lieu à la fois esthétique avec un choix important de couleurs et surtout facile à entretenir sont quelques-unes des raisons qui poussent de plus en plus de particuliers à faire le choix de l’installation d’un enrobé sur leur propriété. Si celui-ci n’est pas comparable aux exigences de réalisation d’une route (pour plus de renseignements sur les routes, consultez notre publication sur la mise aux normes des routes), il n’en demeure pas moins à faire réaliser par un professionnel pour s’assurer d’une bonne mise en œuvre. En effet, cet aménagement est également source de sinistre.

Première cause de pathologie, les fissures. Si celles-ci sont présentes principalement au niveau des joints d’étanchéité, elles peuvent aussi apparaître sur toute la surface.

Des fissures d’origine diverse

La première source d’apparition de fissure sur l’enrobé est à chercher dans la réalisation même de celui-ci. Composé d’une couche de fondation en concassé recouverte de l’enrobé, l’épaisseur totale peut s’avérer insuffisante, ne permettant pas une mise hors gel. L’apparition du froid a alors pour effet la rupture du bitume.

L’autre origine de fissuration de l’asphalte provient directement de la nature du sol. Comme pour les fondations d’une maison, les sols argileux sont en effet à l’origine de nombreux dégâts dus aux mouvements du sol. Il aurait alors fallu procéder à la mise en place d’un géotextile pour éliminer ce risque.

L’infiltration d’eau, première conséquence des fissures sur bitume

La conséquence directe de ces fissures du bitume (pour en savoir plus sur la réalisation de voiries, consultez notre publication sur les voiries routières) est l’infiltration d’eau. Laissées en l’état, elles permettent la pénétration de l’eau, provoquant une détérioration rapide du support. Avant d’en arriver à ces extrêmes, il est donc important de réagir rapidement en faisant intervenir l’entreprise ayant réalisé les travaux si ceux-ci sont toujours couverts par la garantie décennale, ou procéder à la réparation.

Pour cela, il existe plusieurs produits spécifiques, notamment de l’enrobé à froid. Celui-ci est à insérer dans la fissure, la solution durcissant par évaporation des solvants.


Thèmes : Pathologie des bâtiments

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.