28 juillet 2011

L’éolien sous ses différentes formes au cœur des discussions

Actualités Développement durable Solutions techniques
eolien au coeur des discussions

Promis depuis des années, le développement des parcs éoliens progresse peu à peu avec des décisions prises ces derniers mois, tant au niveau juridique que gouvernemental, pour l’ouverture de sites éoliens sur terre et sur mer. Pendant ce temps, le petit éolien connaît, lui, toujours autant de difficultés à se développer.


L’éolien au cœur des discussions mais sans installation

Les choses bougent du côté de l’éolien en France, du moins sur le papier. En effet, en quelques mois, plusieurs mesures ont été prises pour tenter de développer cette nouvelle forme d’énergie propre. Parmi les décisions attendues, le gouvernement vient notamment de donner son aval à l’installation de cinq parcs d’éoliennes offshore. Pas moins de 1.200 éoliennes devraient ainsi être mises en place dans les prochaines années en mer.

À cet effet, le premier appel d’offres portant sur un parc de 600 éoliennes a été lancé le 11 juillet 2011 pour un fonctionnement attendu à l’horizon 2015. Le projet entre d’ailleurs dans le cadre du Grenelle de la mer.

Dans le même temps, l’éolien terrestre (pour en savoir plus, consultez notre fiche sur le petit éolien) peine toujours à obtenir la reconnaissance et à entrer réellement dans une phase de développement. Les zones de développement éolien (ZDE), créées par chaque préfet sur proposition des communes, sont désormais les seuls lieux permettant de bénéficier du rachat de l’électricité éolienne, tout en ne se développant que très progressivement.

Cette vision de l’éolien industriel est bien loin du petit éolien, parfaitement adapté à un usage domestique.

La situation du petit éolien

Au-delà de ces sites importants, implantés pour la production et le rachat de l’électricité, le petit éolien est également présent, même s’il reste aujourd’hui encore confidentiel. En effet, le nombre d’entreprises proposant ces services, tel Windeo Green Energy, reste peu important malgré les dernières technologies permettant notamment des installations en ville. Et si cette technique attire bon nombre de Français, trop peu franchissent encore le pas.

Loin des ZDE et des éoliennes offshore, ces appareils sont pourtant destinés à une alimentation en électricité d’un bâtiment isolé et non raccordé au réseau électrique, ou viennent en appui de ce dernier afin de réduire la facture énergétique. Un choix d’installation performant qui doit pourtant d’abord faire face aux préjugés l’accompagnant, que ce soit en matière de qualité ou de nuisances.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.