13 juin 2013

Le triple vitrage, utile dans l’habitat ?

Actualités Solutions techniques
Le triple vitrage, utile dans l’habitat ?

La question du choix du vitrage dans l’habitat est de plus en plus présente, tandis que le double vitrage s’est généralisé en quelques décennies. Désormais, celui-ci est concurrencé par un autre type de menuiserie, le triple vitrage, dont l’objectif est de gagner en isolation et en performance énergétique dans le bâti.


À la recherche des performances thermiques

L’une des premières opérations en rénovation concerne généralement le changement de menuiseries. Gain en isolation et en confort, ces travaux permettent bien souvent d’apporter une réponse efficace aux déperditions de chaleur dans l’habitat qui trouvent leur origine, dans 10 à 15 % des cas, dans les vitrages. L’évolution des matériaux donne aujourd’hui accès au triple vitrage et donc à des performances accrues, avec un choix qui est aussi désormais à effectuer sur les constructions neuves.

Ces nouvelles fenêtres sont de plus en plus fréquemment proposées en lieu et place du double vitrage, devenu en quelques années la norme. Elles se composent de trois vitres successives, chacune espacée par deux lames généralement remplies de gaz argon pour garantir leur bonne performance.

Ces équipements sont notamment préconisés pour les constructions passives, permettant de réduire de façon significative la facture de chauffage. En revanche, leur efficacité n’est réelle que dans le cas d’une maison parfaitement isolée. Il est d’ailleurs recommandé, avant de choisir ces vitrages, de faire procéder à un bilan énergétique pour les biens anciens.

Les inconvénients du triple vitrage

Malgré ses propriétés, le triple vitrage affiche aussi des inconvénients à connaître avant de faire ce choix. Sur un plan pratique, celui-ci représente un surcoût important par rapport à un double vitrage, variant entre 50 et 80 %. S’il est performant en protection thermique, son isolation acoustique est en revanche moindre. Enfin, son poids, de l’ordre de 30 kg/m² contre 20 pour le double vitrage, peut aussi s’avérer un obstacle à la pose, nécessitant un cadre adapté, avec un renfort au niveau des charnières.

Un autre élément peut influer le choix en matière de triple vitrage, celui de sa capacité à bloquer les rayons du soleil. Représentant une qualité en été, cela peut également se révéler être un inconvénient majeur en hiver, privant l’habitat d’une source énergétique gratuite. Pour cela, il est souvent recommandé d’opter pour ce vitrage sur des façades peu ensoleillées, notamment orientées nord-ouest.

Ainsi, le triple vitrage apparaît particulièrement efficace, mais nécessite, dans le même temps, quelques précautions d’emploi.


Thèmes : Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Travaux neufs et Rénovation - Gros œuvre, clos et couvert

Modèles de CCTP Travaux neufs et Rénovation - Gros œuvre, clos et couvert
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.