5 avril 2012

Le thermique solaire, solution parfaite pour respecter la RT 2012 ?

Actualités Développement durable Solutions techniques
Le thermique solaire, solution parfaite pour respecter la RT 2012 ?

La RT 2012, qui entrera en application pour tous les biens immobiliers à compter du 1er janvier 2013, impose une consommation d’énergie primaire maximale autorisée (Cep max) ne devant pas dépasser 50 kWh d’énergie primaire/m². Il s’agit alors de bien sélectionner son mode de chauffage et de production d’eau chaude pour respecter ces obligations.


Le respect de la Cep Max dans le cadre de la RT 2012

Depuis l’entrée en vigueur de la RT 2012 pour certaines catégories de logements et pour l’ensemble de l’immobilier, notamment les maisons individuelles, à compter du 1er janvier 2013, la question du respect de la Cep max se fait jour chez tous les professionnels. Celle-ci prend en compte tout à la fois les consommations de chauffage, de production d’eau chaude, d’éclairage, mais aussi l’énergie électrique produite par le bâtiment.

Dans une récente enquête réalisée à la demande d’Enerplan, association professionnelle du solaire, les résultats montrent les performances du solaire thermique, que ce soit en solution principale ou d’appoint. L’enquête a d’ailleurs été menée en prenant pour référence une maison individuelle de 90 m² en plain pied, standard des logements actuels.

Le solaire thermique, économique et peu énergivore

L’enquête ainsi menée s’est notamment intéressée au poste concernant la production d’eau chaude sanitaire. Celle-ci représente, en effet, 25 kWh/m² par an, soit la moitié de la consommation maximale admise avec la nouvelle RT 2012.

Les résultats mettent en avant la performance du système solaire combiné (SCC). Celui-ci utilise principalement l’énergie solaire avec un appoint à l’énergie gaz ou fioul. L’association chauffe-eau solaire et chaudière bois est également performante.

L’enquête met aussi en évidence un autre point : la combinaison eau chaude-chauffage issue d’une chaudière à condensation ne permet de respecter les nouvelles obligations de la RT 2012 que dans la moitié des cas.

Enfin, il apparaît qu’une solution alternative permet d’entrer dans les limites de la Cep max : l’installation de panneaux photovoltaïques. Ceux-ci permettent alors de compenser les consommations en énergie, dans une limite légale de 12 kwhep/m².an.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.