16 octobre 2012

Le radiateur à inertie, nouvelle technologie électrique à économie d’énergie

Actualités Développement durable Solutions techniques
Le radiateur à inertie, nouvelle technologie électrique à économie d’énergie

Le radiateur à inertie s’impose désormais comme la solution pour toute installation de chauffage électrique. La transmission lente de la chaleur en est aujourd’hui l’un des meilleurs arguments, permettant également des économies d’énergie. Plusieurs solutions sont disponibles, avec des performances variables.


Le renouveau du chauffage électrique avec le radiateur à inertie

Gros consommateur énergétique, le chauffage électrique se devait de se renouveler. C’est fait avec la mise sur le marché des nouveaux radiateurs à inertie. Rappelant quelque peu le fonctionnement des chauffages à circuit d’eau, ils permettent ainsi non seulement d’importantes économies, mais offrent également un confort intérieur sans mesure avec les anciennes installations.

Ces radiateurs à chaleur douce ont pour principe de fonctionnement l’emmagasinement d’une importante quantité de chaleur qui est alors progressivement diffusée, y compris lorsque l’appareil est éteint. Ce a notamment pour atout de réduire la consommation, tout en offrant une diffusion homogène de la chaleur dans chaque pièce.

Les différentes solutions de chauffages à inertie

Le chauffage à inertie comprend aujourd’hui différents équipements. L’élément principal en est le cœur de chauffe. Celui-ci peut être constitué d’un fluide caloporteur, souvent à base de glycol ; il peut aussi être en aluminium, en acier ou, selon les procédés les plus récents, en matériaux réfractaires, que ce soit en céramique, brique ou stéatite.

Ces derniers éléments s’avèrent aujourd’hui les plus performants. En effet, ils peuvent stocker une grande quantité d’énergie, tout en offrant une diffusion sur la durée. Tous bénéficient, dans le même temps, de la même robustesse. Ils sont aujourd’hui proposés dans plusieurs designs et teintes.

L’amélioration de l’installation de chauffage électrique peut enfin être obtenue par l’installation d’un thermostat permettant de contrôler à distance le fonctionnement de chaque radiateur et ainsi de réduire un peu plus la dépense énergétique.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.