4 novembre 2011

Le PNRU 2 sur les rails

Actualités Aménagements urbains
Le PNRU 2 sur les rails

Le plan de rénovation urbaine lancé en 2003 et jusqu’en 2013 est d’ores et déjà entré dans une nouvelle phase de négociation pour faire face aux prémices des difficultés rencontrées dès le premier plan. Les principaux acteurs se sont réunis le 11 octobre 2011 autour du ministre de la Ville, Maurice Leroy, pour en discuter.


La rénovation urbaine se prépare à un nouveau lifting

Lancé en 2003, le PNRU a largement fait ses preuves. 485 quartiers des zones urbaines sensibles ont ainsi pu bénéficier des rénovations engagées pour modifier leurs apparences. Démolition, rénovation, reconstruction, les projets se sont multipliés avec un premier constat dressé par le Conseil économique, social et écologique (CESE), qui ne montre pourtant pas un tableau aussi lumineux que ce que l’on aurait pu attendre d’ici la fin du programme, en 2013. Cela conduit dès à présent à réfléchir à un PNRU 2.

Ainsi, si la rénovation urbaine engagée a permis la réhabilitation de nombreux quartiers, il apparaît que toutes les démolitions n’ont pas abouti au même nombre de constructions, celui-ci restant inférieur. De même, en septembre 2011, le CESE avait déjà mis en avant les difficultés pour le PNRU d’arriver au bout de ses objectifs, prévoyant qu’un tiers des projets de réhabilitation ne pourrait être mené à bien d’ici 2013. Un retard qui s’accompagne également d’un désengagement financier de l’État, celui-ci ayant transféré la charge des sommes promises sur l’UESL (l’ancien 1 % logement) et les bailleurs sociaux.

Une réunion de concertation pour réfléchir au PNRU 2

Une première réunion s’est tenue le 11 octobre 2011 autour du ministre de la Ville, Maurice Leroy, afin de discuter des attentes de chacun des acteurs en vue de ce nouveau projet de réhabilitation des quartiers. L’objectif est de faire coïncider les nouveaux programmes avec les enjeux des politiques locales, notamment.

Des premières pistes avaient été données par ce même CESE pour pallier les défauts du PNRU 1. Celui-ci a notamment demandé de ne plus engager de démolitions si la reconstruction des bâtiments détruits n’est pas complète, ou encore de favoriser davantage la mixité sociale, accompagnée d’un plan de désenclavement et de développement des transports en commun.

De quoi avancer mieux, sans pour autant renier les bons résultats du premier PNRU.


Thèmes : Aménagements urbains

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.