22 juin 2012

Le plafond chauffant, la solution performante pour le logement ?

Actualités Solutions techniques
Le plafond chauffant, la solution performante pour le logement ?

Tous les supports servent désormais à l’intégration d’équipements de chauffage dans le logement. L’une des solutions, encore peu développée en France, est le plafond chauffant. Il offre un pouvoir de chauffe important et une restitution quasi parfaite, notamment du fait de l’absence d’obstacle.


À la recherche d’un chauffage performant

Il est loin le temps où le choix du chauffage se limitait à un radiateur à circulation d’eau ou électrique, disposé dans chaque pièce. Désormais, le chauffage se veut beaucoup plus original, offrant un choix incomparable pour des performances au rendez-vous. Le choix de l’appareil de chauffe du logement est alors dicté par l’énergie utilisée, la configuration du bien immobilier et la préférence de chaque propriétaire.

Parmi les équipements existants, le plafond chauffant a déjà fait ses preuves, même s’il reste encore aujourd’hui confidentiel. Ainsi, sa technologie n’est pas récente, remontant à plus de 60 ans, et ses atouts nombreux avec un premier élément jouant en sa faveur : l’absence d’obstacles. Il se compose d’un film ou d’une toile, suivant les procédés, avec des résistances électriques. Cet équipement se glisse sous le plafond tendu, devenant ainsi parfaitement invisible.

Les atouts du plafond chauffant

Tandis que le plancher chauffant renvoie en moyenne 50 % de l’énergie diffusée, le plafond chauffant rayonnant est, lui, à 80 %. Pouvant être installé dans tous les types de biens immobiliers, à l’exception des commerces alimentaires, il bénéficie d’une montée en température rapide et surtout homogène, jusqu’à une hauteur sous plafond de 5,50 m. Ainsi, 30 minutes suffisent pour passer de 12 à 21°C. La régulation de la température est assurée par un thermostat, à l’image des autres solutions de chauffage.

En outre, cette solution ne provoque aucun mouvement d’air, assurant le maintien de la qualité de l’air. Elle permet également de poser tout type de revêtement au sol ou au mur et n’a aucune emprise sur ces derniers.

L’inconvénient du plafond chauffant est en revanche l’abaissement d’environ 20 cm du plafond pour permettre sa pose. Un espace de 10 cm doit également être laissé entre les meubles hauts et le plafond. Ainsi, ce type d’installation ne s’adapte pas toujours aux travaux rénovation. En construction neuve, une rehausse des plafonds est souvent la solution, à prévoir dès la conception.


Thèmes : Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.