23 mai 2012

Le bois, première source d’énergie renouvelable

Actualités Développement durable Solutions techniques
Le bois, première source d’énergie renouvelable

Pour la troisième édition des journées de la construction bois, le matériau entre dans la dynamique d’énergie renouvelable. Les 2 et 3 juin, les particuliers ouvriront leurs portes, aux côtés de professionnels dans toutes les régions françaises, pour faire découvrir aux futurs propriétaires les avantages de cette technique de construction.


Un engouement réel pour la construction bois et ses qualités énergétiques

Les actions visant à mesurer le bien-fondé concernant le choix dans la construction du bois ou pour se chauffer ne se comptent plus. Encore fallait-il une enquête pour mieux appréhender les raisons de ce choix.

C’est ce que proposent les résultats d’une enquête publiée le 21 mars 2012 par le site  www.se-chauffer-au-bois.com, intitulée « Mais de quel bois la France se chauffe ? ». Celle-ci révèle que le bois demeure la première source d’énergie renouvelable.

Une part de 37 % des énergies renouvelables dédiées au bois

Avec plus de 6 millions de foyers utilisant le bois pour se chauffer, le marché s’avère en pleine expansion, enregistrant une augmentation annuelle du nombre d’installations de 500 500 foyers. Les solutions choisies sont variées, comprenant tout à la fois des poêles, des cheminées, des chaudières ou des cuisinières à bois. Dès lors, le bois reste en tête des énergies employées pour se chauffer.

L’enquête souligne également l’importance du bois parmi les énergies vertes. Ainsi, elle relève : « Pour ce qui est de son usage domestique, il représente 37 % du total des énergies renouvelables produites en France, contre 26 % pour l’hydro-électricité, 12 % pour les biocarburants et 5 % pour l’éolien et le photovoltaïque. Dans l’inconscient collectif, il semblerait que le chauffage au bois soit associé au confort. 52 % des personnes interrogées évoquent un lien direct avec des activités de divertissement : lecture,  télévision, rencontre, détente. Près d’une personne sur 5 associe le plaisir de la flamme à l’éternel fantasme des câlins au coin du feu ». En 2009, 255 000 poêles, 194 000 cheminées et 21 000 chaudières bois ont été vendus. L’enquête précise également que sur l’ensemble de ces ventes, 74 % installations sont de fabrication française.

Entre contraintes et avantages du bois

Si 20,3 % des sondés envisagent de passer à l’énergie bois, l’étude révèle que « les principaux freins au développement d’un marché pourtant en pleine expansion portent, pour 45 %, sur l’alimentation et l’entretien, considérés comme une contrainte. Pour 29,8 %, l’installation est trop coûteuse ».

L’objectif des années à venir est double : proposer des produits à la fois plus accessibles et plus performants. On retient néanmoins que le chauffage au bois est d’abord choisi pour des raisons économiques (60,3 %), contre 47 % pour le confort, 33 % pour l’impact environnemental, 30 % pour la fourniture locale. La confiance ne représente que 5 %.

De mieux en mieux structurée, la filière énergie bois est promise à une belle croissance dans les prochaines années.

Johana Trossat


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.