2 juin 2011

Le béton d’argile, alternative naturelle au béton classique

Actualités Développement durable Solutions techniques

Alternative intéressante au béton classique, le béton d’argile actuellement développé en Vendée est un matériau écologique et particulièrement performant. Déjà utilisé sur plus d’une vingtaine de chantiers en trois mois, le béton d’argile pourrait faire évoluer le marché de la construction.


La Vendée développe la construction durable

Gilllaizeau, une petite entreprise vendéenne spécialisée dans les produits en terre cuite et les éco-matériaux, propose désormais aux particuliers et aux professionnels une alternative écologique au béton traditionnel, le béton d’argile.

Après 1 an et demi de recherche, l’Argilus, premier béton d’argile disponible sur le marché, est aujourd’hui opérationnel, et a été utilisé pour plus d’une vingtaine de chantiers, en particulier pour la rénovation de maisons individuelles.

Le béton d’argile, un matériau écologique et performant

Composé d’argile de Vendée à rhéologie contrôlée, de sable de carrière et de gravillons, ainsi que de silicate d’alumine hydratée, le béton d’argile est un matériau entièrement naturel, sans solvant ni adjuvant.

Climatiseur, il offre un véritable confort thermique ainsi qu’une bonne isolation acoustique, car il absorbe les sons. Peu demandeur en eau, le béton d’argile bénéficie également d’un temps de prise particulièrement court, 24 heures, pour un temps de séchage de 21 jours.

Bien que solide, le béton d’argile n’est cependant pas une matière porteuse et ne peut pas être utilisée pour des structures. Il supporte toutefois des cloisons en plâtre et permet donc de nombreux travaux, notamment les rénovations de maisons.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.