17 février 2020

Le label E+C- à l’essai

Actualités Solutions techniques
Le label E+C- à l’essai

Le label E+C- fait ses armes en prévision de l’entrée en vigueur prochaine de la nouvelle réglementation environnementale. Plusieurs projets de bâtiments ont été élaborés en tenant compte des critères à venir et en adoptant des principes constructifs adaptés, avec plus ou moins de succès.


Réduire l’empreinte carbone et améliorer la performance énergétique

Elle est attendue depuis plusieurs années. La future réglementation environnementale nommée RE 2020 devrait voir le jour d’ici quelques mois. Exit donc la RT 2012. Désormais, il s’agira de prendre en compte la performance énergétique, mais aussi la question environnementale en proposant des bâtis respectant de nouveaux plafonds d’émission.

À terme, la volonté est d’aboutir à une empreinte carbone la plus basse possible. Or, le chemin reste long pour y parvenir. Selon les derniers chiffres publiés, le secteur demeure encore un grand pollueur. Surtout, l’amélioration des performances s’avère bien en deçà de ce qui avait été envisagé. Cette difficulté se retrouve dans les expérimentations menées autour du label E+C-. En effet, 10 % des constructions testées atteignent le niveau C2, qui correspond à la réduction du niveau d’empreinte carbone, et seulement 20 % le niveau E3, intégrant l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Le béton, matériau préféré pour les nouvelles constructions

L’étude menée sur ce label s’est aussi intéressée aux matériaux privilégiés pour améliorer les performances. Si les filières d’approvisionnement sont davantage prises en compte, tout comme les niveaux de recyclabilité, on constate que le choix des produits n’a que peu évolué. Le béton occupe ainsi toujours la première place avec 55 % des constructions qui l’utilisent, devant la terre cuite (26 %). Le bois, quant à lui, reste très minoritaire.

Ce fait s’explique d’abord par l’amélioration des matériaux, notamment le béton, devenus beaucoup plus performants ces dernières années.

 


Thèmes : Solutions techniques

Mots-clefs : , ,
Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.