17 mars 2011

La véranda, source importante de désordres

Actualités Pathologie des bâtiments
La véranda, source importante de désordres

Les vérandas sont depuis plusieurs années très à la mode. Adossées aux façades et offrant l’impression d’être dehors en toute saison, elles sont cependant bien souvent sources de désordres, notamment concernant la structure ou l’étanchéité.


Les principaux maux de la véranda

Offrant une importante surface vitrée pour profiter de l’extérieur, la véranda est devenue en seulement quelques années une pièce supplémentaire pour beaucoup de maisons. Esthétique, s’adaptant à chaque style, cette extension est ainsi de plus en plus présente, accolée à la façade.

Pourtant, derrière cette apparence de confort, se cachent bien souvent des problèmes de construction ayant un impact plus ou moins important dans l’utilisation de ces mètres carrés habitables supplémentaires. Il n’est en effet pas rare de déceler plusieurs désordres, au premier rang desquels des infiltrations dans la véranda en raison d’une mauvaise étanchéité, ou encore des soucis touchant directement la structure.

Des causes multiples responsables des désordres de construction d’une véranda

L’une des premières causes de sinistres constatées relève de problèmes de construction. Il est en effet essentiel de réaliser la véranda sur des fondations solides, comme peut l’être tout autre bâtiment d’habitation.

La structure même de ce bâti est également à prendre en considération. Ainsi, les matériaux employés, que ce soit du PVC, de l’alu ou du bois, nécessitent un assemblage à réaliser avec attention et en tenant compte des coefficients de dilatation, notamment pour éviter les soucis d’infiltration.

Lutter contre les défauts de la véranda

Pour limiter les risques liés à ce type de structure, il est donc conseillé de veiller à la bonne réalisation des fondations pour en garantir la solidité. L’autre préconisation, notamment dans le cas d’une réalisation en aluminium, est d’opter pour des profilés à rupture de ponts thermiques, permettant ainsi de supprimer ou fortement réduire les infiltrations dans les vérandas.

Enfin, même si cela peut passer pour une évidence, il est également impératif d’assurer une bonne ventilation de la pièce pour éviter les phénomènes de condensation. Des données qui replacent d’un coup la véranda au rang de construction nécessitant la même attention que tout autre bâti, afin d’éviter de nombreux désagréments…


Thèmes : Pathologie des bâtiments

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.