5 avril 2012

La surélévation de maison, nouvelle mode des travaux d’extension

Actualités Aménagements urbains
La surélévation de maison, nouvelle mode des travaux d’extension

Les maisons de ville ont trouvé une nouvelle solution pour s’agrandir, en prenant de la hauteur. Cette tendance est de plus en plus fréquente, permettant de gagner de précieux m² dans son habitat, tout en s’adaptant indifféremment à chaque structure.


Une extension verticale de l’habitat

Si la technique n’est pas nouvelle, le phénomène a pris cependant de l’ampleur ces dernières années. Ainsi, il n’est plus rare de voir des maisons entièrement découvertes pour laisser place à un nouvel étage.

Cette technique de surélévation de maison, qui bénéficie aujourd’hui d’une grande facilité de mise en œuvre, a notamment apporté une solution pratique, mais également économique, aux besoins de surfaces supplémentaires en ville, sans pouvoir en disposer au sol. Ainsi, l’extension de maison se fait désormais verticalement.

Si la construction traditionnelle, pour ce genre d’ouvrage, est toujours présente, que ce soit en briques ou parpaings, le bois prend aujourd’hui une place prépondérante avec des élévations en ossature bois. L’habitat est alors revu, permettant de trouver plus d’espace sans avoir besoin de déménager.

Le choix de la technique d’élévation

La mise en œuvre d’une élévation en briques ou parpaings nécessite la dépose complète de la charpente en venant s’appuyer directement sur les murs porteurs de l’habitat. Cette technique est principalement employée sur les réhabilitations lourdes, nécessitant un certain temps de réalisation.

La solution de surélévation en bois est, quant à elle, beaucoup moins conséquente. Elle bénéficie aussi d’une grande légèreté. À l’image d’une maison à ossature bois, la mise en œuvre est également rapide, n’excédant généralement pas quelques jours. Elle permet, également, de s’appuyer sur tout type de construction.

Dans le même temps, ces solutions proposées s’intègrent parfaitement au paysage, expliquant l’attrait grandissant pour ces techniques. Le potentiel est d’ailleurs encore important, estimé aujourd’hui à 7 millions de logements.


Thèmes : Aménagements urbains

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.