27 janvier 2012

La sécurité incendie des grands immeubles revue au 1er avril 2012

Actualités Réglementations techniques
La sécurité incendie des grands immeubles revue au 1er avril 2012

La réglementation incendie des grands et très grands immeubles a été revue par décret publié au Journal Officiel le 18 janvier 2012. Ainsi, à compter du 1er avril, de nouvelles règles s’appliqueront afin de sécuriser un peu plus ces sites particulièrement sensibles en cas de sinistre, notamment dans les phases d’évacuation.


Une réforme longue à venir

Dans une période où les obligations de construction et de sécurité des bâtiments ne cessent d’évoluer chaque jour, il est pourtant au moins un domaine qui n’avait pas connu de réforme depuis plus de 30 ans : la sécurité incendie des grands immeubles. Même les événements mondiaux de ces dernières décennies n’étaient pas venus contrarier cette loi, à commencer par le drame du Word Trade Center. Ce n’est désormais plus le cas. Un nouveau décret, qui entrera en application à compter du 1er avril 2012, vient en effet modifier le texte initial datant de 1977, pour renforcer la sécurité des buildings.

Plus qu’une révolution en matière de réglementation incendie, il s’agit avant tout d’adapter les bâtiments pour faciliter l’évacuation des personnes et leur meilleure mise en sécurité. La réforme est appliquée suivant deux types de construction :

  • les immeubles de grande hauteur, regroupant des structures de plus de 50 mètres de haut pour les bâtiments d’habitation et 28 mètres pour les autres constructions ;
  • Les immeubles de très grande hauteur, culminant à plus de 200 mètres.

Les nouvelles normes de sécurité incendie dans les grands immeubles

Pour les immeubles de grande hauteur, la nouvelle réglementation accorde l’autorisation d’installer un espace « accueil » de 15 m² maximum. Celui-ci ne devra contenir que des mobiliers en matériaux de catégorie M1 et être sans rangement.

Pour les bâtiments de très grande hauteur, les modifications de la réglementation incendie (pour en savoir plus sur la réglementation incendie, consultez notre publication sur les solutions pour limiter les risques dus à l’incendie dans les bâtiments) sont plus importantes, intégrant notamment la notion « d’évacuation immédiate et générale » pour l’ensemble des occupants du gratte-ciel sinistré. Jusqu’à présent, cela ne concernait que l’étage sinistré et ceux du dessus et du dessous.

Les éléments de construction utilisés devront également avoir une résistance au feu de 3 heures. Concernant les gaines d’escaliers, celles-ci seront recoupées tous les 100 mètres, créant des superpositions permettant la communication entre chaque ensemble et également avec les circulations horizontales.

Enfin, un local de gestion d’intervention est désormais défini à côté du poste central de sécurité incendie. D’une superficie d’au moins 150 m², il devra comprendre une liaison directe avec ce poste central et une ligne téléphonique fixe. Un deuxième local de même type devra être, pour sa part, positionné aux deux tiers de la hauteur de l’immeuble.


Thèmes : Réglementations techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.