1 juillet 2013

La rénovation exemplaire de bâtiments de classe énergétique F

Actualités Solutions techniques
La rénovation exemplaire de bâtiments de classe énergétique F

Les rénovations de logements sont de plus en plus fréquentes, abritant des opérations d’envergure pour assurer leur performance énergétique durant de nombreuses années. C’est le cas dans le Grand Lyon avec la réhabilitation d’habitats enregistrant jusque-là une classe énergétique F. L’objectif : obtenir le label BBC+.


Rénover pour garantir la performance énergétique

Entre démolition et rénovation énergétique d’immeubles d’habitation, c’est de plus en plus souvent la dernière idée qui est retenue. Cela se traduit par la réalisation de travaux conséquents pour (re)donner aux habitats un confort de premier plan. L’organisme Alliade Habitat, à Lyon, s’est d’ailleurs lancé dans un défi d’envergure : rénover d’ici fin 2015 l’ensemble des logements dont il a la charge et disposant d’un classement énergétique F, pour leur permettre de passer en classe énergétique B.

Cela commence par la résidence Les Fontanières dans le Grand Lyon où les travaux en cours, prévus jusqu’à fin 2013, s’annoncent comme une rénovation exemplaire, effectuée en accord avec les locataires des 55 appartements que compte l’immeuble. À terme, le bâtiment devrait ainsi pouvoir obtenir le label basse consommation, enregistrant une économie énergétique de l’ordre de 79 % par rapport aux consommations actuelles. Les travaux portent sur de nombreux équipements, à la fois pour renforcer l’isolation et pour améliorer la qualité de l’air intérieur.

Les travaux de réhabilitation dans le détail

Pour arriver à ce résultat, les travaux concernent de nombreux domaines, visant, tout d’abord, la suppression des ponts thermiques. Cela se traduit notamment par le changement de toutes les menuiseries, y compris les portes d’entrée. Cela passe aussi par la réfection des loggias avec la mise en place de châssis en accordéon, ouvrables par temps chaud tout en proposant une protection seconde peau.

Construit en 1965, le bâtiment se voit également doté d’une colonne VMC, tandis que chaque logement est équipé de systèmes de ventilation. Enfin, la chaufferie collective au gaz doit être revue.

Ces travaux, estimés à environ 59 000 € H.T. par appartement, devraient toutefois aboutir à une diminution nette des charges, tout en assurant un meilleur confort aux locataires actuels.


Thèmes : Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Travaux neufs et Rénovation - Gros œuvre, clos et couvert

Modèles de CCTP Travaux neufs et Rénovation - Gros œuvre, clos et couvert
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.