20 décembre 2012

La pierre de lave, élément de chauffe pour les radiateurs

Actualités Solutions techniques
La pierre de lave, élément de chauffe pour les radiateurs

Les systèmes de chauffe poursuivent leur développement avec l’emploi de plus en plus fréquent d’énergies combinées. C’est le cas avec le chauffage à pierre de lave. Celui-ci utilise à la fois les propriétés de cette pierre et l’électricité pour procéder à la chauffe. Cela donne un équipement électrique dont le fonctionnement n’est pas sans rappeler le chauffage central.


Le chauffage à la pierre de lave, pour toute la maison

Une nouvelle alternative au chauffage électrique simple existe désormais. Celle-ci comprend un autre élément dans sa composition : la pierre de lave, reconnue pour son fort pouvoir d’accumulation. Cela lui permet de restituer l’énergie calorique emmagasinée durant plusieurs heures grâce à des radiateurs spécifiques. Chaque chauffage à pierre de lave est doté d’une résistance électrique qui chauffe la pierre. Une fois l’appareil arrêté, cette dernière continue de diffuser la chaleur dans la pièce, présentant notamment un intérêt en présence d’un compteur heures pleines / heures creuses. En effet, durant les périodes correspondant aux heures pleines, le chauffage arrêté continue de produire de la chaleur, avant de se recharger durant les passages du compteur en heures creuses. Pour un déclenchement du chauffage et un réglage aisé de la température ambiante, cet équipement peut être relié à un programmateur électrique. Celui-ci permet alors de définir tout à la fois des plages horaires de fonctionnement, mais également la température souhaitée, en commandant l’ensemble de l’installation.

La facilité d’installation du chauffage à pierre de lave

Cette technologie dispose de la même installation que les radiateurs traditionnels, nécessitant uniquement un branchement électrique. La présentation peut être différente suivant les fabricants, comprenant une façade directement en pierre de lave, ou une face en verre trempé pour permettre une diffusion de la chaleur multidirectionnelle. Pour une montée en température plus rapide, certains appareils sont également équipés d’un booster de chauffe, offrant un rayonnement plus intense lors de la mise en route. Ils s’adaptent donc parfaitement à une utilisation plus ponctuelle des pièces de l’habitat. Dans le même temps, ces équipements sont dotés de limiteurs thermiques pour supprimer les risques de surchauffe. La garantie est, elle, importante, pouvant aller jusqu’à 30 ans pour certains radiateurs.

Le chauffage à la pierre de lave, pour toute la maison

Une nouvelle alternative au chauffage électrique (http://www.eti-construction.fr/le-chauffage-electrique-grand-perdant-de-la-rt-2012-8458/) simple existe désormais. Celle-ci comprend un autre élément dans sa composition : la pierre de lave, reconnue pour son fort pouvoir d’accumulation. Cela lui permet de restituer l’énergie calorique emmagasinée durant plusieurs heures grâce à des radiateurs spécifiques.

Chaque chauffage à pierre de lave est doté d’une résistance électrique qui chauffe la pierre. Une fois l’appareil arrêté, cette dernière continue de diffuser la chaleur dans la pièce, présentant notamment un intérêt en présence d’un compteur heures pleines / heures creuses. En effet, durant les périodes correspondant aux heures pleines, le chauffage (http://www.eti-construction.fr/le-chauffage-element-cle-de-la-performance-energetique-6368/) arrêté continue de produire de la chaleur, avant de se recharger durant les passages du compteur en heures creuses.

Pour un déclenchement du chauffage et un réglage aisé de la température ambiante, cet équipement peut être relié à un programmateur électrique. Celui-ci permet alors de définir tout à la fois des plages horaires de fonctionnement, mais également la température souhaitée, en commandant l’ensemble de l’installation.

La facilité d’installation du chauffage à pierre de lave

Cette technologie dispose de la même installation que les radiateurs traditionnels, nécessitant uniquement un branchement électrique. La présentation peut être différente suivant les fabricants, comprenant une façade directement en pierre de lave, ou une face en verre trempé pour permettre une diffusion de la chaleur multidirectionnelle.

Pour une montée en température plus rapide, certains appareils sont également équipés d’un booster de chauffe, offrant un rayonnement plus intense lors de la mise en route. Ils s’adaptent donc parfaitement à une utilisation plus ponctuelle des pièces de l’habitat. Dans le même temps, ces équipements sont dotés de limiteurs thermiques pour supprimer les risques de surchauffe (http://www.eti-construction.fr/la-surchauffe-des-locaux-un-phenomene-frequent-6707/).

La garantie est, elle, importante, pouvant aller jusqu’à 30 ans pour certains radiateurs.

Le chauffage à la pierre de lave, pour toute la maison Une nouvelle alternative au chauffage électrique (http://www.eti-construction.fr/le-chauffage-electrique-grand-perdant-de-la-rt-2012-8458/) simple existe désormais. Celle-ci comprend un autre élément dans sa composition : la pierre de lave, reconnue pour son fort pouvoir d’accumulation. Cela lui permet de restituer l’énergie calorique emmagasinée durant plusieurs heures grâce à des radiateurs spécifiques. Chaque chauffage à pierre de lave est doté d’une résistance électrique qui chauffe la pierre. Une fois l’appareil arrêté, cette dernière continue de diffuser la chaleur dans la pièce, présentant notamment un intérêt en présence d’un compteur heures pleines / heures creuses. En effet, durant les périodes correspondant aux heures pleines, le chauffage (http://www.eti-construction.fr/le-chauffage-element-cle-de-la-performance-energetique-6368/) arrêté continue de produire de la chaleur, avant de se recharger durant les passages du compteur en heures creuses. Pour un déclenchement du chauffage et un réglage aisé de la température ambiante, cet équipement peut être relié à un programmateur électrique. Celui-ci permet alors de définir tout à la fois des plages horaires de fonctionnement, mais également la température souhaitée, en commandant l’ensemble de l’installation. La facilité d’installation du chauffage à pierre de lave Cette technologie dispose de la même installation que les radiateurs traditionnels, nécessitant uniquement un branchement électrique. La présentation peut être différente suivant les fabricants, comprenant une façade directement en pierre de lave, ou une face en verre trempé pour permettre une diffusion de la chaleur multidirectionnelle. Pour une montée en température plus rapide, certains appareils sont également équipés d’un booster de chauffe, offrant un rayonnement plus intense lors de la mise en route. Ils s’adaptent donc parfaitement à une utilisation plus ponctuelle des pièces de l’habitat. Dans le même temps, ces équipements sont dotés de limiteurs thermiques pour supprimer les risques de surchauffe (http://www.eti-construction.fr/la-surchauffe-des-locaux-un-phenomene-frequent-6707/). La garantie est, elle, importante, pouvant aller jusqu’à 30 ans pour certains radiateurs.


Thèmes : Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.