29 janvier 2013

La maison en bambou, solution constructive d’avenir ?

Actualités Développement durable Solutions techniques
La maison en bambou, solution constructive d’avenir ?

Le bambou est un matériau déjà ancien dans le secteur du bâtiment, du moins dans les pays asiatiques. Il arrive désormais en Europe, utilisé principalement pour les aménagements intérieurs, notamment pour la fabrication de parquets. Il apparaît également en élément de structure, mettant en avant sa résistance, supérieure au béton et au bois.


La construction de maisons en bambou

Vivre dans une maison en bambou pourrait bien devenir le système constructif de demain. De la même façon que les réalisations en ossature bois ont su s’imposer ces dernières années, faisant découvrir ou redécouvrir leurs qualités, le bambou est aujourd’hui au cœur des études pour la mise sur le marché de nouvelles solutions de construction.

Son utilisation, si elle reste marginale en Europe et en France, est en revanche largement diffusée dans les pays asiatiques, que ce soit en Chine, au Japon ou au Vietnam. Sa principale qualité est d’ailleurs sa résistance. Selon les derniers tests menés par le FCBA (institut technique du bois de Bordeaux), ce matériau naturel montre ainsi des performances mécaniques supérieures au bois et au béton.

Permettant la conception de maisons écologiques, le bambou dispose d’un atout essentiel, celui de son élasticité, parfaitement adaptée aux zones sismiques ou soumises aux cyclones. Sa légèreté favorise également son transport et sa vitesse de pousse le rend facilement utilisable, sans influer sur l’environnement.

Sa longévité est aussi importante, estimée à au moins 200 ans une fois traité.

Les différentes utilisations du bambou

À l’inverse du bois, le bambou n’a en revanche aucune vertu isolante. Les constructions dans ce matériau sont généralement alliées au béton de chanvre, garantissant l’isolation thermique et phonique du bien immobilier.

Le bambou s’oriente également vers une utilisation de plus en plus fréquente en tant que solution pour armer le béton. Sa résistance permet alors de remplacer les tiges métalliques traditionnellement mises en place, pour des réalisations plus écologiques et de même solidité.

À l’intérieur de l’habitat, il est employé pour la fabrication de plaques et parquets, reconnu pour son esthétisme.

Ainsi, ce matériau naturel tend peu à peu à prendre de l’importance dans les constructions modernes. De nouveaux produits devraient d’ailleurs voir le jour dans les prochaines années pour une utilisation étendue, permettant de profiter de l’ensemble de ses qualités.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Travaux neufs et Rénovation - Aménagements intérieurs et finitions

Modèles de CCTP Travaux neufs et Rénovation - Aménagements intérieurs et finitions
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Modèles de CCTP Travaux neufs - Gros œuvre, clos et couvert

Modèles de CCTP Travaux neufs - Gros œuvre, clos et couvert
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.