13 septembre 2012

La maison active en Alsace : des matériaux divers pour une énergie positive

Actualités Développement durable Solutions techniques
La maison active en Alsace : des matériaux divers pour une énergie positive

L’observatoire de la maison active est désormais accessible à tous les visiteurs en Alsace. Celui-ci a été conçu comme une maison ordinaire, avec un objectif : montrer l’adaptabilité de chaque matériau ordinaire pour construire un bien répondant aux normes HQE. La performance est au rendez-vous, permettant à cet ensemble, réalisé par différentes entreprises alsaciennes, de répondre aux exigences des bâtiments à énergie positive.


Un observatoire conçu comme une maison à énergie positive

Construire une maison à énergie positive nécessite-t-elle des technologies et matériaux particuliers ? Afin de répondre à cette question, les entreprises alsaciennes du BTP se sont lancées, durant deux ans, dans un vaste projet de construction, celle d’une maison active, afin d’en faire un observatoire des performances au fil des ans.

Cette structure, imaginée pour répondre aux normes HQE et située près de Strasbourg, a été réalisée sur deux niveaux et conçue comme toute maison destinée à être habitée. Elle a ainsi été équipée comme telle, permettant de mieux percevoir les différents éléments en les appliquant à une construction ‘normale’.

Ses besoins en énergies sont estimés à 37 kWh/m²/an, tandis que les bâtiments BBC imposent des performances de 40 à 80°kWh/m²/an.

La diversité des matériaux utilisés

Le choix de la diversité des matériaux a également été décidé, avec un objectif : démontrer que tous les matériaux peuvent permettre d’obtenir un bien performant et peu énergivore.

Ainsi, la structure compte trois modes constructifs différents :

  • L’ossature bois ;
  • La maçonnerie en briques de terre cuite ;
  • Le voile béton.

L’ensemble de la structure a été unifié par la pose d’un parement extérieur en plaquettes de terre cuite.

Afin de réduire l’impact environnemental de la construction, il a également été choisi l’assemblage du plus grand nombre d’éléments, directement en atelier.

Des équipements écologiques et technologiques

Pour permettre au bâti de devenir positif, la sélection des équipements a fait l’objet d’une attention particulière. Ainsi, le bâtiment bénéficie tout à la fois d’une pompe à chaleur géothermique pour l’installation de chauffage, de panneaux solaires thermiques pour la production d’eau chaude sanitaire et de panneaux photovoltaïques pour permettre à cette maison-test de produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

Elle est également dotée de luminaires LED et basse tension pour réduire les consommations électriques. Son système de ventilation est, lui, étudié pour favoriser la récupération des calories. Enfin, l’installation domotique vient compléter les performances de cet habitat.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.