14 juin 2011

La laine de mouton, alternative écologique pour l’isolation de votre maison

Actualités Développement durable Solutions techniques
La laine de mouton, alternative écologique pour l’isolation de votre maison

Encore peu utilisée dans le domaine de la construction, la laine de mouton est pourtant une excellente alternative écologique aux autres matériaux isolants actuellement sur le marché.


La laine de mouton pour la construction

Si la laine de mouton est très utilisée dans le domaine du textile, c’est en grande partie en raison de son fort pouvoir isolant, grâce à un coefficient de conductivité thermique allant seulement de 0,035 W/K à 0,050 W/K.

Peu onéreuse, la laine de mouton est un matériau écologique particulièrement facile à poser qui permet une grande économie d’énergie.

Les différentes capacités de la laine de mouton

En plus d’être un matériau très isolant au niveau thermique, la laine de mouton a une haute faculté hygroscopique. Elle peut absorber une grande quantité d’eau sans voir se dégrader ses facultés isolantes. De plus, la laine de mouton résiste bien au feu, et, très légère, elle se manipule aisément.

Pour l’isolation de vos murs, vous utiliserez moins de laine de mouton que tout autre matériau isolant. Ainsi, il ne faut que 16 cm de laine de mouton pour isoler parfaitement sa maison, contre 20 cm de laine de verre.

Ce matériau écologique peut également être installé sous forme de laine brute dans les combles, les plafonds, ou encore sous les planchers.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.