27 juillet 2011

La fiabilité du photovoltaïque à l’étude

Actualités Pathologie des bâtiments Solutions techniques
fiabilite photovoltaique

Une étude de fiabilité vient d’être réalisée par Ginger CEBTP et le laboratoire Lasquo afin de tester la durée de vie des modules photovoltaïques. Cette analyse a permis de mettre en évidence et d’étudier deux types de défaillances : la décoloration de l’encapsulant et la corrosion dans le module.


Les modules photovoltaïques testés sur leur fiabilité

Ce n’est pas nouveau, avant toute commercialisation, les modules photovoltaïques sont soumis à homologation, tant sur leur qualité que sur leur sûreté de fonctionnement. Afin d’approfondir ces normes et tester réellement les panneaux photovoltaïques, Ginger CEBTP et le laboratoire Lasquo ont réalisé une étude pour définir plus précisément la durée de vie et la fiabilité du photovoltaïque.

En effet, ces données sont essentielles pour répondre aux futures obligations de la nouvelle RT 2012 imposant, pour toute construction de maison neuve, la mise en place d’une source d’énergie renouvelable. Celle-ci pourrait se traduire par la mise en place de panneaux photovoltaïques, répondant parfaitement aux critères.

Ce sont autant de pistes de travail pour les architectes et maîtres d’œuvre que Ginger a souhaité approfondir, en prenant en compte le fait que chaque module est déclaré défaillant lorsque ses performances sont inférieures à 80 % de sa puissance initiale.

L’analyse des défaillances des modules photovoltaïques

Les tests menés conjointement par Ginger CEBTP et le laboratoire Lasquo ont ainsi permis de mettre en évidence deux défaillances fréquentes du module photovoltaïque cristallin (pour en savoir plus, consultez notre publication sur la production d’électricité photovoltaïque). Celles-ci concernent la décoloration de l’encapsulant, entraînant une perte de puissance, et la corrosion constatée à l’intérieur.

Afin de mieux connaître la fiabilité de ce photovoltaïque, les deux organismes ont procédé à des essais de dégradation accélérée associés à une simulation des conditions climatiques. Ces tests offrent à tous les fabricants des données essentielles concernant la durée de vie moyenne des panneaux photovoltaïques et leur fiabilité. Une avancée importante pour une meilleure transparence, mais aussi une meilleure connaissance des produits en vue de leur amélioration.


Thèmes : Pathologie des bâtiments | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.