12 avril 2012

La double peau photovoltaïque, avenir de l’habitat ?

Actualités Développement durable Solutions techniques
La double peau photovoltaïque, avenir de l’habitat ?

Les maisons prototypes ont fait leur apparition depuis quelques années pour tester les nouvelles technologies, en conformité avec les réglementations mises en place au fil des ans. C’est le cas concernant le photovoltaïque avec la mise en œuvre de la maison double peau, un projet mené à bien par EDF, Tenesol et Technal, entre autres.


Une façade photovoltaïque

La façade fait aujourd’hui partie des éléments de la maison devenus essentiels. Après le doublage par l’extérieur pour économiser de l’énergie, l’idée est aujourd’hui, en plus, d’en faire des sources d’énergies positives. Après la mise en place de volets solaires depuis quelques années, c’est cette fois une façade photovoltaïque qui a été imaginée. Cette idée, qui a rassemblé les compétences de plusieurs corps de métiers, a été réalisée sur une maison existante, mettant également en avant ses qualités vis-à-vis de la nouvelle RT 2012.

La maison double peau photovoltaïque vient ainsi de livrer ses premiers secrets après un an de fonctionnement. L’occasion d’analyser à la fois ses atouts indéniables de production d’énergie, mais également ses qualités thermiques et sa volonté d’offrir un très bon confort de vie. Le prototype joue également sur l’esthétique en proposant un ensemble architectural moderne et adapté tant aux bâtiments particuliers qu’aux professionnels.

Une technique pour plusieurs résultats

Le premier effet de cette façade doublée en panneaux photovoltaïques est donc de permettre une meilleure isolation, que ce soit sur le plan thermique comme acoustique, en été comme en hiver. En effet, cette réalisation s’adapte à toutes les saisons, tour à tour en créant, par la fermeture de l’espace entre les deux façades, une protection thermique supplémentaire. Cet espace peut, à l’inverse, être ouvert en été pour amener un flux d’air et ainsi rafraîchir l’espace en même temps que les cellules photovoltaïques.

L’un des effets est alors d’augmenter le rendement de ces panneaux solaires , tout en permettant de profiter de cet espace abrité et ventilé. Reste maintenant à déterminer si ce type de réalisation a désormais un avenir dans les constructions modernes ou les opérations de rénovation.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.