25 février 2013

La contrefaçon dans le bâtiment, une réalité qui n’est pas sans risque

Actualités Réglementations techniques
La contrefaçon dans le bâtiment, une réalité qui n’est pas sans risque

Le BTP n’échappe pas à la contrefaçon. En effet, les matériaux contrefaits se retrouvent de plus en plus souvent sur le marché des équipements et, par extension, sur les chantiers. Que ce soit les outils ou les produits, tous connaissent cette même tendance, imposant désormais la plus grande prudence.


Le BTP non épargné par la contrefaçon

Les produits viennent principalement d’Asie, avec des dangers bien réels. Ainsi, les matériaux contrefaits apparaissent désormais de plus en plus fréquemment sur les chantiers, nécessitant la plus grande vigilance, y compris du côté de la maîtrise d’œuvre.

La FFB vient d’ailleurs de dresser la liste des produits de contrefaçon les plus souvent rencontrés. Parmi eux, on retrouve les équipements électriques, que ce soit les prises de courant, les interrupteurs ou les disjoncteurs, mais aussi les matériaux de construction tels que les portes, les isolants, les vitrages, ou encore les détecteurs de fumée, sans compter l’outillage et les éléments de sécurité, également concernés.

L’impact de cette contrefaçon sur la construction peut alors rapidement devenir important, influant sur la qualité des ouvrages et, par extension, pouvant être source de sinistres.

Un indicateur de contrefaçon : le prix

En 2011, la contrefaçon a représenté une somme de 1,5 milliard d’euros rien que pour le BTP, avec une tendance à la progression. La faute est à rechercher principalement du côté du e-commerce, mais également du fait du manque de vigilance des entreprises. Les solutions pour se méfier de ces contrefaçons passent notamment par un indicateur clé : le prix.

Outre la provenance, le coût anormalement bas d’un produit doit en effet inciter à la prudence, d’autant que ceux-ci disposent d’un cours connu des professionnels. La recherche d’une construction à bas prix expose donc d’autant plus à l’utilisation de produits contrefaits, souvent synonymes d’une qualité inférieure et d’un risque de sinistres plus important sur le bâti.


Thèmes : Réglementations techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Équipements techniques

Modèles de CCTP Équipements techniques
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.