1 mars 2012

La construction de maison individuelle soumise à contrat

Actualités Gestion des projets Réglementations techniques
La construction de maison individuelle soumise à contrat

Faire construire sa maison en passant par un constructeur passe par la signature d’un contrat entre les deux parties. Il en existe deux types, dépendant des travaux confiés et du choix du professionnel.


Une construction sous contrat

Faire construire sa maison est toujours un moment important pour bon nombre de particuliers, une étape qui les fait entrer dans un domaine qu’ils maîtrisent rarement. Afin de trouver une aide dans ces opérations et garantir une bonne réalisation des travaux, le choix est alors, pour beaucoup, de faire appel à un constructeur spécialisé. Il doit alors être établi avec ce professionnel un contrat de travaux nommé contrat de construction de maison individuelle (CCMI). Il peut également lui être confié la réalisation des plans de construction.

Dans ce cas, le constructeur dispose du double travail de concepteur et d’entrepreneur. Il s’agit de la demande la plus fréquente, permettant à chaque particulier de disposer d’un seul et unique interlocuteur tout au long des travaux. Le constructeur peut alors soit disposer d’une équipe de professionnels suffisante pour intervenir dans toutes les étapes de la construction, soit faire appel à des sous-traitants dont il assurera la coordination.

Si le bien immobilier fait plus de 170 m², le constructeur devra cependant faire intervenir un architecte (pour en savoir plus sur les missions des architectes, consultez notre publication concernant les architectes) afin de permettre le dépôt du permis de construire.

La maîtrise d’œuvre en contrat direct

L’autre solution de construction est de faire le choix d’une maîtrise d’œuvre indépendante. Dans ce cas, la relation entre maître d’ouvrage et maître d’œuvre est directe. Ce dernier intervient bien souvent pour la réalisation des plans, mais également pour aider chaque particulier à étudier les offres tarifaires des entreprises et à passer les contrats de travaux. Ces derniers sont aussi nombreux qu’il y a de corps de métiers pour intervenir dans la construction.

Plus libre, permettant ainsi de faire réaliser la maison souhaitée, notamment dans le cas d’une architecture recherchée, cette solution demande également d’assurer soi-même le suivi du chantier. Aussi, mieux vaut s’y connaître en construction afin de vérifier les travaux au plus près et pouvoir réagir dès l’apparition de non-conformités ou de malfaçons. Il est également possible de faire appel à un coordinateur indépendant.

Aussi, opter pour l’un ou l’autre contrat est avant tout, pour beaucoup de particuliers, le choix du suivi du chantier et du souhait de construction.


Thèmes : Gestion des projets | Réglementations techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin


Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.