23 avril 2012

La construction bois a-t-elle une limite ?

Actualités Développement durable Solutions techniques
La construction bois a-t-elle une limite ?

Le bois est, en seulement quelques années, devenu l’un des matériaux les plus employés et demandés dans le secteur du bâtiment. Que ce soit dans un but de construction ou d’extension, on le retrouve ainsi régulièrement, mettant en avant ses différents atouts. Mais peut-on tout construire en bois ?


Le bois, plébiscité par les Français

La construction bois a le vent en poupe. Cet état ne semble d’ailleurs pas prêt de s’arrêter au vu du récent sondage réalisé par l’IFOP en février dernier. En effet, celui-ci révèle que 65 % des Français sont favorables à l’emploi du bois dans le bâtiment, que ce soit pour la mise en œuvre de maisons en bois neuves ou pour des extensions et rénovations.

Parmi les techniques employées, l’ossature bois a également la préférence de nombreux acteurs du secteur et des particuliers. Ses avantages sont, il est vrai, nombreux, à commencer par sa rapidité de mise en œuvre. Cette solution se révèle aussi être un excellent isolant, répondant aujourd’hui à toutes les nouvelles dispositions touchant à la protection de l’environnement et aux réglementations thermiques .

En outre, le bois a également une autre qualité, celle de ne présenter aucune limite architecturale. Tout est alors envisageable, dans cet esprit cosy que de plus en plus de particuliers apprécient pour leur intérieur.

Construction bois : une limite en hauteur ?

Reste alors la question de la hauteur des constructions. En effet, les constructions d’immeubles sont peu fréquentes, se limitant bien souvent à des élévations de seulement deux ou trois étages. Pourtant, en France, il n’existe aucune limitation réglementaire concernant les possibilités de construction en hauteur. Le matériau dispose en effet des qualités de résistance au feu permettant la construction de bâtis de grande hauteur, par exemple avec un plancher bas pour le niveau le plus haut à 28 mètres du sol. Il en va de même concernant la réglementation sismique, le bois étant connu pour sa résistance.

L’élément bloquant est donc aujourd’hui à rechercher davantage chez les professionnels, trop rarement formés à ce type de construction. En effet, les nouvelles structures en panneaux de bois offrent les mêmes atouts que le bois brut et massif, sans être limitées en hauteur.

Plusieurs projets commencent malgré tout à se faire jour. C’est le cas de la future construction de la société HLM Le Toit Vosgien, qui vient d’obtenir un permis de construire pour l’élévation d’un immeuble en bois de huit étages.


Thèmes : Développement durable | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.