19 septembre 2012

La brique s’adapte aux normes sismiques

Actualités Réglementations techniques Solutions techniques
La brique s’adapte aux normes sismiques

Les fabricants anticipent l’entrée en vigueur prochaine de la réglementation sismique. Celle-ci impose de modifier les principes de construction dans les zones à risque. Les matériaux ont donc évolué pour s’adapter à ces nouvelles obligations. Cela concerne, notamment, les briques. Terreal vient d’ailleurs de commercialiser une gamme adaptée qui a pour particularité de conserver les dimensions des briques traditionnelles.


Des préconisations précises pour l’utilisation des matériaux en zone sismique

La refonte de la carte de zonage des risques sismiques en mai 2011 s’est accompagnée d’une nouvelle réglementation (pour en savoir plus sur les mises aux normes en présence de risque sismique, consultez notre publication concernant la nouvelle réglementation sismique) pour sécuriser les constructions ayant fait l’objet d’un permis de construire après mai 2011. Celle-ci s’appuie sur les codes parasismiques inclus dans l’Eurocode 8 de l’Union européenne. Son entrée en application définitive est programmée au 1er novembre 2012.

À compter de cette date, chaque construction devra appliquer les règles de construction définies dans les zones à risque. Pour cela, les constructeurs ont amélioré leurs matériaux pour les adapter aux nouvelles obligations. C’est le cas des briques qui doivent désormais disposer d’un processus de fabrication spécifique pour être utilisées dans ces zones.

Ainsi, leur épaisseur doit être au minimum de 20 cm et comprendre au moins trois cloisons porteuses longitudinales disposant d’une résistance en compression supérieure à 15 bars de façon longitudinale et 40 bars de façon horizontale. Les réservations minimales doivent, elles, être de 15×15 cm pour la mise en place de chaînages verticaux. Ces obligations ont souvent amené les fabricants à revoir l’épaisseur des briques, passant de 20 à 25 cm.

Une brique parasismique de dimension traditionnelle

Terreal, connu pour ses matériaux en terre cuite, a en revanche fait le choix de s’adapter aux obligations de l’Eurocode 8, tout en conservant les dimensions traditionnelles de la brique. L’objectif était ainsi de permettre aux professionnels de garder leurs habitudes de construction, tout en limitant le surcoût dans l’achat de ces matériaux. Celui-ci ne devrait d’ailleurs pas dépasser 100 euros pour un habitat de 130 m².

Si cette option peut faire craindre une fragilisation de la structure de la brique, il n’en est pourtant rien. En effet, les tests en laboratoire menés par le CSTB ont démontré la parfaite résistance de ce nouvel équipement.

Reste que la loi impose également un chaînage important. Aussi, si le surcoût n’est pas au niveau de la brique Terreal, il faudra, en revanche, compter avec celui des éléments de ferraillage.


Téléchargements liés :

Thèmes : Réglementations techniques | Solutions techniques

Partagez cet article :
Inscription à la newsletter Inscrivez votre adresse e-mail pour recevoir
1 fois par semaine notre newsletter Voir un exemple
Je m'inscris

Pour aller plus loin

Modèles de CCTP Descriptifs pour la maison individuelle

Modèles de CCTP Descriptifs pour la maison individuelle
Rédigés par une équipe de spécialistes, les modèles de CCTP pré-établis avec bibliothèque de descriptifs vous permettent de disposer d’un outil simple et ergonomique pour rédiger et contrôler rapidement vos CCTP.

Configuration requise
Windows

PC de type (Pentium II, 300 Mhz, 600 Mhz recommandé), 64 Mo de Ram (128 Mo recommandé), Windows 98/NT/ME/2000/XP/Vista/Seven, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 4x, affichage 65 536 couleurs minimum.

Mac

PowerMac 533 Mhz (733 Mhz recommandé), 256 Mo de RAM (512 Mo recommandé), Mac OS X 10.2, 36 Mo d’espace disque disponible, lecteur CD-Rom 12x, affichage 65 536 couleurs minimum.